La France
La France
La France ©Getty - omer sukrugoksu
La France ©Getty - omer sukrugoksu
La France ©Getty - omer sukrugoksu
Publicité
Résumé

La France en dates, objet d'études et de vive polémique.

En savoir plus

En 2017, une Histoire mondiale de la France est publiée aux éditions du Seuil, sous la direction de Patrick Boucheron, professeur au Collège de France. La performance tenait d'abord dans son ouverture internationale, puisque 122 collaborateurs de différents pays ont apporté leurs contributions, diversifiant les regards sur cet objet d'études qu'on appelle "la France".

L'ouvrage propose une vision originale de notre histoire nationale en la reliant à celle du monde - 146 dates, rappelant des événements peu ou mal connus du grand public, ont été retenues pour nourrir une démarche qui donne un ample aperçu des renouvellements récents de la recherche.

Publicité

En finir avec le "roman national"

Cette publication a suscité une vive polémique qui s'est focalisée sur les buts civiques clairement affichés par les auteurs. Leur objectif était en effet de présenter un regard décentré sur l'histoire de notre pays, pour en finir avec le "roman national", qui a trop longtemps servi à alimenter l'entre-soi franco-français.

Cette perspective a provoqué la colère de tous ceux qui pensent que l'histoire doit servir à cimenter l'identité nationale, mais elle a été critiquée aussi par des universitaires, comme l'historien-académicien, Pierre Nora. Il a mis en cause une méthodologie qui exagère lourdement, selon lui, le décentrement du regard en privilégiant l'insertion de la France dans un cadre mondial, ce qui occulte bien souvent les facteurs explicatifs internes à l'Etat national français. Pierre Nora a reproché aussi aux idéologues de gauche que sont, à ses yeux, Patrick Boucheron et ses collaborateurs, d'avoir malmené la science historique pour cautionner leur parti pris politique. Il affirme que ce parti pris les a poussés à promouvoir des "dates alternatives" au détriment de celles qui faisaient consensus jusque-là. Pierre Nora estime que cette posture iconoclaste marque "la fin d'une vérité commune" pour les historiens (...)

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant dans le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.