Nouveau-né : les premiers mots
Nouveau-né : les premiers mots
Nouveau-né : les premiers mots ©Getty - Catherine Delahaye
Nouveau-né : les premiers mots ©Getty - Catherine Delahaye
Nouveau-né : les premiers mots ©Getty - Catherine Delahaye
Publicité
Résumé

Quand "l'infans", le nourrisson, celui qui ne parle pas, accède peu à peu à la parole.

En savoir plus

Depuis les exclamations à l'endroit du nourrisson, "oh, qu'il est mignon" aux jeux avec l'enfant, peu à peu une sorte de dialogue se met en place entre le nourrisson devenu enfant et l'adulte, et apparaît le langage, ou plus exactement, la parole humaine ; le nourrisson se met peu à peu à parler, "l'infans", celui qui ne parle pas, accède à la parole.

Un "je" répondant à un "tu"

La parole n'est pas seulement le langage : la parole est l'exercice personnel, subjectif du langage, le fait non seulement de dire quelque chose, mais le fait que que quelqu'un s'exprime, parle, accède peu à peu à la capacité de dire "je" qui réponde à un "tu". Comment accède-t-on à la parole ? C'est peut-être la question fondamentale du langage aujourd'hui.

Publicité

Le langage a été un mystère pour toute l'histoire de la philosophie. Il y eut dans les années 60 les modèles structuralistes ; nous sommes nous-mêmes pris dans un langage, un système de signes qui nous définit, nous assigne des positions - l'enfant, le père - la psychanalyse disait alors que l'inconscient était structuré comme un langage. Il y eut un tournant biologique, le langage comme fonctions biologique, la grammaire de notre cerveau (...)

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant sur le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.