Comment habiter l’espace ?

Le sentiment de liberté n’est pas possible sans l’espace
Le sentiment de liberté n’est pas possible sans l’espace ©Getty - Heritage Images
Le sentiment de liberté n’est pas possible sans l’espace ©Getty - Heritage Images
Le sentiment de liberté n’est pas possible sans l’espace ©Getty - Heritage Images
Publicité

Les êtres humains ont besoin d’un espace pour vivre. Or, si la maîtrise technique de cet espace est l’élément concret de notre habitation du monde, cette idée d’un espace à conquérir peut être considérée comme une idée fictive si nous oublions le sentiment de liberté

Selon les philosophes de l’Antiquité, l’espace dans lequel nous vivons est d’abord un lieu concret – jamais neutre – mais aussi un milieu où il y a toujours une cohabitation avec d’autres vivants : un monde partagé. 

Dès lors, le terme "environnement", souvent utilisé, peut paraître trop centré car il suppose des centres dans l’espace habité.

Publicité

Nous apprenons à être et à vivre dans l'espace

C’est entre-nous qu’apparaît un espace intermédiaire, "transitionnel" selon l’expression du psychanalyste Donald Winnicott : le monde où nous vivons n’est pas uniquement celui de la nature et de la culture. Pourtant, on note une ambivalence entre la terreur des espaces infinis et la joie de l’exultation dans un espace ouvert ; il revient toujours l’idée d’un espace polarisé. (...)

Un extrait de la chronique à écouter en intégralité dans cette page.  

Les Chemins de la philosophie
58 min

Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.

L'équipe