Une manifestation anti-racisme
Une manifestation anti-racisme
Une manifestation anti-racisme ©Getty - Maskot
Une manifestation anti-racisme ©Getty - Maskot
Une manifestation anti-racisme ©Getty - Maskot
Publicité
Résumé

Comment penser ce paradoxe de la liberté qui fait qu'elle n'est pas pensable sans une protection et même, sans ce qu'on appelle une institution ?

En savoir plus

Il y a un paradoxe de la liberté qui fait qu'elle n'est pas pensable en réalité sans une protection et même, sans ce qu'on appelle une institution politique ; c'est bien clair finalement, pour les institutions relationnelles des humains les uns avec les autres - "ma liberté rencontre forcément la liberté de l'autre" comme différence - selon un cadre commun, des règles. C'est ce que désigne le mot institution pour les rendre conciliables. C'est là, l'institution la moins paradoxale, la plus évidente pour la liberté elle-même - celle qui définit ce que le philosophe John Rawls appelle, "les institutions de base de la société", qui doivent être fondées sur la liberté.

Mais il y a un deuxième niveau où cette institution de la liberté est paradoxale, c'est la contradiction même entre des libertés différentes - par exemple, la liberté d'expression, la liberté de la vie privée… L'institution de la liberté est donc nécessaire, parce qu'il y a ce pluriel de nos libertés ; les libertés publiques, non seulement la liberté des uns et des autres, mais des libertés, dans certaines actions peut-être, contradictoires.

Publicité

La manifestation elle-même est un signe d'une certaine liberté

Un autre dimension très importante est que la liberté doit être défendue partout dans le monde. Quand on manifeste aujourd'hui pour des libertés, on oublie parfois que cette manifestation elle-même est un signe au moins d'une certaine liberté, que dans d'autres pays, elle n'est elle-même pas possible. Il faut donc aussi se soucier des libertés des autres et pas seulement des nôtres : les libertés dans le monde.  Il y a encore un dernier paradoxe, c'est que même les expériences les plus intimes de la liberté, celles qui nous donnent ce sentiment de la liberté, ces choix-là doivent parfois être protégés, être institués (...)

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant sur le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.