Vol de sac à main dans la rue
Vol de sac à main dans la rue
Vol de sac à main dans la rue ©Getty - Peter Dazeley
Vol de sac à main dans la rue ©Getty - Peter Dazeley
Vol de sac à main dans la rue ©Getty - Peter Dazeley
Publicité
Résumé

Toute violence est-elle réparable ?

En savoir plus

L'une des fonctions des sociétés et des relations humaines, dans l'ensemble de leurs institutions - depuis les institutions médicales jusqu'aux institutions de justice, en passant par la littérature et l'histoire -  c'est de réparer les torts que les humains peuvent se faire les uns les autres, de réparer les violences ; soin physique, juridique, justice réparatrice, l'histoire, pour raconter sont autant de moyens pour réparer.

Comment réparer les torts que les humains peuvent se faire les uns les autres, comment réparer les violences ?

Une question se pose quant à la limite de ces réparations ; si les violences que nous nous infligeons ne sont pas seulement des coups extérieurs, mais surgissent du plus vital de  ce qui nous constitue, alors, toute violence est-elle réparable, n'y a t-il pas quelque chose d'irréparable dans ce degré de violence très particulier qu'on appelle, qu'on devrait appeler aussi la violation - qui n'est jamais seulement la violation d'une loi mais aussi, la violation d'une subjectivité tout entière ?  Comment réparer ces destructions ultimes ? L'idée même de réparation est une violence (...)

Publicité

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant sur le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.