[Young multi-ethnic friends on white circles]
[Young multi-ethnic friends on white circles] ©Getty - Karl Vedfelt
[Young multi-ethnic friends on white circles] ©Getty - Karl Vedfelt
[Young multi-ethnic friends on white circles] ©Getty - Karl Vedfelt
Publicité

Ce qui distingue le titre d’une chanson d’une question philosophique, c’est que ce n’est pas vraiment une question ! Il arrive que ce soit l'exclamation d'un poème, une sidération, une indignation, parfois même une lamentation…

" Est-ce ainsi que les hommes vivent ? " C'est une profonde question philosophique, c'est aussi plus que cela ; une exclamation humaine dans un poème d'Aragon chanté par Léo Ferré, d'une manière inoubliable. Et c'est cela qui doit nous surprendre : comment se fait-il que les êtres humains s'étonnent d'eux-mêmes, s'exclament au point de faire de cette exclamation un objet de poésie ? Ici c'est une chanson mélancolique qui semble s'étonner d'un malheur humain, d'abord individuel - c'est le malheur du poète qui passe d'un cœur léger à un cœur lourd - et la chanson devient de plus en plus tragique qui évoque les violences internes à l'humanité, la manière dont les femmes et les hommes se font violence ; c'est une chanson aussi où l'amour s'exprime jusque dans cette détresse ou dans cette désolation. Les chansons des êtres humains, les chansons les plus belles expriment toujours les relations les plus extrêmes ; l'amour qui peut donner lieu à la perte ou, inversement, le crime qui peut réveiller aussi la mélancolie pour tous les êtres humains…

Qu'est-ce donc que l'humanité, sinon cette espèce qui s'exclame sur elle-même, s'interroge elle-même ?

Et qui, dans cette exclamation partagée, ouvre sur la philosophie. Ces chansons ne sont pas seulement de la philosophie qu'on dit populaire, ce ne sont pas non plus ce qu'on appelle des bons sentiments, c'est la source même des questions dans ses exclamations. Et ici, Aragon et Léo Ferré rejoignent peut-être l'un des premiers poèmes humains…

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Cette chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant ici, dès jeudi à 10:55, et sur notre antenne du lundi au vendredi à 10h55 ou sur l'application Radio France.

L'équipe