De quoi avons-nous besoin pour vivre ? ©Getty - Malte Mueller
De quoi avons-nous besoin pour vivre ? ©Getty - Malte Mueller
De quoi avons-nous besoin pour vivre ? ©Getty - Malte Mueller
Publicité
Résumé

Que nous dit l'utilité, cette notion philosophique ambivalente, sur notre rapport au monde ?

En savoir plus

Nous avons une ambivalence profonde concernant l'utilité, une notion qui pourrait pourtant paraître simple. Cette ambivalence se traduit dans les plus hautes sphères de la philosophie.

"L'utilité est une boussole dans la vie de tous les êtres vivants"

D'une part, l'utile nous paraît inévitable et incontournable. Parler d'un "besoin de l'utilité" est redondant : c'est un pléonasme. C'est parce que nous sommes des êtres vivants, avec des besoins, des manques, des choses qui nous sont nécessaires pour vivre, que l'utilité nous apparaît comme un repère inévitable. Nous caractérisons l'utilité par rapport à nos besoins. L'utilité est ce qui nous fait vivre par opposition à ce qui nous fait mourir. Manifestement, l'utilité est une boussole dans la vie de tous les êtres vivants.

Publicité

Mais d'autre part, l'utilité nous semble aussi réductrice. D'un côté, la philosophie a poussé très loin l'analyse de l'utile du côté de la vie et du besoin ; d'un autre côté, la philosophie a poussé la critique de l'utilité jusqu'à des sommets.

L'ustensilité heideggérienne comme rapport au monde

Celui qui est peut-être aller le plus loin, c'est Martin Heidegger (1889-1976) dans Être et Temps (1927)**. Heidegger commence par opposer deux attitudes profondes de l'existant, et non de l'homme, c'est-à-dire celui qui se pose la question de l'existence. L'homme est englué dans l'utilité, ou pour reprendre le vocabulaire heideggérien, dans l'ustensilité. L'utilité ou l'ustensilité est la maîtrise du monde : c'est un rapport au monde fondé, non pas sur la vie en tant que déploiement et en tant que rapport à un milieu, mais sur la maîtrise technique du monde. L'utile, c'est d'abord l'outil, l'ustensile, autrement dit, ce qui a mené la technique humaine à la domination du monde. Par opposition à cette utilisation du monde, Heidegger définit une attitude qui serait l'ouverture à la question de l'être et à l'existence, comme s'il fallait dépasser la vie pour accéder à cette question de l'être. (...)

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant sur le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.

Références

L'équipe

Frédéric Worms
Frédéric Worms
Frédéric Worms
Production
Nicolas Berger
Réalisation
Laurence Malonda
Réalisation
Carla Michel
Collaboration
Corinne Amar
Collaboration