Sur le divan du psychanalyste
Sur le divan du psychanalyste
Sur le divan du psychanalyste ©Getty - Selim Aksan
Sur le divan du psychanalyste ©Getty - Selim Aksan
Sur le divan du psychanalyste ©Getty - Selim Aksan
Publicité
Résumé

Et si l'inconscient était d'abord dans nos relations interpersonnelles ?

En savoir plus

On réfère souvent l'expérience de l'inconscient - qui est devenu célèbre sinon banal après avoir été révolutionnaire dans l'invention de Freud (1856-1939) au début du XXe siècle - à quelque chose de caché en nous, soit que nous soyons un être vivant avec des pulsions, soit que nous soyons un être désirant avec des sens et une signification cachée de certains de nos actes, et que révéleraient par exemple, nos rêves. Tout cela est sans doute vrai, même si cela a pu être controversé, et explique une partie de nos comportements, mais il y a une dimension que l'on oublie souvent et qui est au cœur de notre vie quotidienne - comme dans cette fameuse Psychopathologie de la vie quotidienne (1901), qui a rendu Sigmund Freud célèbre : la dimension relationnelle de l'inconscient, laquelle est non pas une dimension secondaire, mais une dimension première.

"Ce qui nous constitue comme sujet vient d'abord de nos relations primaires, celles que nous avons eues dans l'enfance"

C'est peut-être que l'inconscient est d'abord dans nos relations interpersonnelles ; que ce qui nous constitue comme sujets, comme l'ont montré nombre de médecins et psychanalystes aussi, dont ce grand psychanalyste, Donald Winnicott, d'abord pédiatre en Angleterre, vient d'abord de nos relations primaires, celles que nous avons eues dans l'enfance, sans avoir encore la conscience qui nous définit comme sujets. Des relations qui ne sont jamais neutres, qui sont des relations d'amour, mais aussi, de haine, qui nous constituent plus ou moins bien mais aussi, plus ou moins mal, et que nous réinvestissons ensuite dans notre vie (…).

Publicité

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant sur le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.