Main sur la défensive, poing serré en ville dans la nuit
Main sur la défensive, poing serré en ville dans la nuit
Main sur la défensive, poing serré en ville dans la nuit ©Getty - Simon Skafar
Main sur la défensive, poing serré en ville dans la nuit ©Getty - Simon Skafar
Main sur la défensive, poing serré en ville dans la nuit ©Getty - Simon Skafar
Publicité
Résumé

La légitime défense, cette défense exceptionnelle, cette violence autorisée au-delà de la loi, qu'on peut et qu'on doit utiliser en réponse à un acte qui vient lui-même transgresser la loi.

En savoir plus

La question de la légitime défense n'est pas une question secondaire, marginale, elle est au cœur de l'éthique et de la politique. La légitime défense est une expression trompeuse, ce n'est pas un acte permis par les lois pour se défendre contre les agressions, un acte de violence, au contraire. C'est un acte qui peut transgresser les lois mais précisément se ranger après coup sous le régime de la légitimité - une légitimité morale.

On dit parfois, selon l'expression ambigüe du sociologue, Max Weber, que l'Etat consiste à s'approprier le monopole de la violence légitime, de l'usage légitime de la force. Seule, l'autorité publique est légitime pour utiliser la force ou la violence entre les humains. La légitime défense, ce n'est donc justement pas la violence autorisée par la loi mais au contraire, la violence autorisée au-delà de la loi, la violence qu'on peut et qu'on doit utiliser en réponse à un acte qui vient lui-même transgresser la loi, et que la force publique n'est pas là pour empêcher. Ainsi, la légitime défense est-elle cette violence exceptionnelle qui vient montrer l'excès toujours de la violence possible sur les régimes de légitimité qui cherchent à l'expulser (...)

Publicité

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant sur le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.