Un singe des neiges. "Moi, je dis stop à la violence !"
Un singe des neiges. "Moi, je dis stop à la violence !"
Un singe des neiges. "Moi, je dis stop à la violence !" ©Getty - Mochida 1970
Un singe des neiges. "Moi, je dis stop à la violence !" ©Getty - Mochida 1970
Un singe des neiges. "Moi, je dis stop à la violence !" ©Getty - Mochida 1970
Publicité
Résumé

Il est des formes de nouvelles violences aujourd'hui qu'on ne formulait pas auparavant de la même façon, qu'on ne voyait pas, qui étaient dans l'angle mort.

En savoir plus

L'actualité de ce début de ce début de XXIe siècle est une actualité de sidération, autrement dit, le sentiment que des actes violents viennent atteindre une partie de nous-mêmes, mais aussi viennent atteindre les mécanismes mêmes, les dispositifs de protection contre la violence que nous avions érigés. C'est pourquoi à l'ère du droit international, l'irruption d'une guerre sur le sol européen qui semblait en être préservé, est sidérante. Et nous avons le sentiment que ces nouvelles violences sont la répétition de l'archaïsme. Ainsi cette nouveauté n'en est pas une, et engendre un sentiment de lassitude sinon de désespoir.

"Rendre compatible le soin et le rapport violent aux animaux est un défi pour la pensée contemporaine et un sujet fondamental"

Il est d'autres formes de nouvelles violences qui nous sidèrent aussi, qu'on ne formulait pas auparavant de la même façon, qu'on ne voyait pas, qui étaient dans l'angle mort, et qu'on voit aujourd'hui ; ainsi, quand on dénonce des violences sur les animaux - faire souffrir d'autres vivants non humains est un signe de cruauté qui nous apparaît aujourd'hui ; et rendre compatible le soin et le rapport violent aux animaux est un défi pour la pensée contemporaine et un sujet fondamental. Il y a d'autres exemples ; dans les lois françaises s'introduit aujourd'hui ce qu'on appelle les "violences sexistes et sexuelles"  - une expression qui entre peu à peu dans le droit - la violence sexuelle faisant partie des violences les plus archaïques (...)

Publicité

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant sur le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.

Références

L'équipe

Frédéric Worms
Frédéric Worms
Frédéric Worms
Production
Nicolas Berger
Réalisation
Laurence Malonda
Réalisation
Corinne Amar
Collaboration