Un arbre en forme de rhinocéros
Un arbre en forme de rhinocéros ©Getty - Piranka
Un arbre en forme de rhinocéros ©Getty - Piranka
Un arbre en forme de rhinocéros ©Getty - Piranka
Publicité

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se cache derrière le mot "biodiversité" ?

Le terme est simple, et scientifiques, politiques, journalistes voire entrepreneurs, l’utilisent à tour de bras, mais derrière ce vocable quels concepts, quelles définitions trouvons-nous ? 

La première question est de se demander pourquoi " biosphère " n’a pas eu le même succès ? Parce que ce n'est pas tout à fait la même chose . La biosphère englobe tout ce qui est vivant sur terre ; autrement dit, traduit l’amoncellement du vivant, tout comme l’hydrosphère recouvre toute l’eau présente sur Terre à l’état liquide, sans rien nous dire du cycle de l’eau. Même chose, entre atmosphère et climat. Le mot biodiversité est plus riche car il embrasse diverses manières de regarder le vivant, y compris à différentes échelles. 

Publicité

Le terme " biodiversité " est-il récent ?

Le concept est très ancien, si l’on accepte de voir les fresques rupestres de Lascaux, Chauvet, Cosquer ou Altamira, comme de superbes images de la biodiversité. On peut aussi penser à Aristote et ses descriptions naturalistes du vivant.  Et si le vocable est simple, on va voir qu’il est extrêmement plus riche que ce que l'on peut imaginer.  

L'intégralité de la chronique est à écouter dans cette page.

Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.

L'équipe