Emmanuel Macron à Cergy le 27 avril 2022
Emmanuel Macron à Cergy le 27 avril 2022
Emmanuel Macron à Cergy le 27 avril 2022 - BENOIT TESSIER
Emmanuel Macron à Cergy le 27 avril 2022 - BENOIT TESSIER
Emmanuel Macron à Cergy le 27 avril 2022 - BENOIT TESSIER
Publicité
Résumé

Comment les élections présidentielles françaises ont-elles été suivies au Royaume-Uni, en Suisse et en Italie ? La concentration des médias et réseaux sociaux par des milliardaires représente-t-elle un danger ?

avec :

Richard Werly (Correspondant du journal suisse Le Temps), Jon Henley (Grand reporter au journal Anglais « The Guardian »).

En savoir plus

En Italie, les résultats de l'élection présidentielle française ont été accueillies avec soulagement, selon Anna Bonalume , journaliste pour le magazine italien L’Espresso, "Mario Draghi a salué l'excellente nouvelle. Le ministre des affaires étrangères a tout de suite félicité Emmanuel Macron. On espère en Italie l'année prochaine lors de nos élections obtenier les mêmes résultats."

C'est aussi un soulagement d'un point de vue européen comme l'explique, Richard Werly, correspondant du quotidien suisse Le Temps surtout que "Marine Le Pen avait une plateforme avec Bruxelles et l'Allemagne, le premier partenaire de la France. Cela aurait été un séisme au niveau européen. C'est aussi une forme de reconnaissance du travail d'Emmanuel Macron au niveau européen."

Publicité

En Grande Bretagne, c'est plus compliqué, pour Jon Henley, journaliste pour The Guardian, "Boris Johnson et Emmanuel Macron ont des relations à leur plus bas niveau. Il est difficile d'imaginer une amélioration des relations entre un Emmanuel Macron clairement européen et Boris Johnson qui doit montrer coûte que coûte que le Brexit était une bonne idée."

L’homme le plus riche du monde a donc annoncé lundi le rachat du réseau social aux 436 millions d’utilisateurs, Twitter, pour la somme de 44 milliards de dollars. Elon Musk veut moins de modération alors même que de nouvelles régulations se mettent en place en Europe (le Digital Service Act a été adopté samedi dernier par les 27 Etats membres), son rachat est un acte économique et politique qui intervient dans un contexte plus large de concentration des médias dans les mains de milliardaires.

Pour Jon Henley "Twitter est une entreprise commerciale qui doit faire de l'argent, les utilisateurs doivent respecter les règles de base, sinon cela ne fonctionnera pas en tant qu'entreprise commerciale."

Anna Bonalume estime que, "c'est aussi un ingénieur qui a bouleversé le marché avec Tesla, il casse les codes de l'industrie automobile, cela peut être intéressant, il a remplacé l'essence par l'électricité, on verra à l'avenir comment un entrepreneur peut trouver un moyen de garder un espace vivant et modéré et en même temps de le rendre rentable."

Richard Werly nuance expliquant que "l'on n'a pas intérêt à un chaos mondial mais plutôt à un monde où on achète des voitures, donc son intérêt est quand même de veiller à garder une stabilité."

Pour aller plus loin

  • Présidentielle : retour sur Terre pour Emmanuel Macron, Courrier International
  • Royaume-Uni, Allemagne, Italie : comment ces pays réagissent après la victoire d'Emmanuel Macron ? France Info
  • Rachat de Twitter : avant Elon Musk, d’autres milliardaires s’étaient déjà offerts des médias, La Croix
  • Elon Musk fait de nouveau scandale en critiquant publiquement des cadres de Twitter, Le Monde
Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Roxane Poulain
Collaboration
June Loper
Réalisation
Stéphanie Villeneuve
Production déléguée