France Culture
France Culture
Publicité

La déclaration du Président rwandais Kagamé accusant la France d’avoir "participé" au génocide et la réaction de Paris qui décide de ne pas participer aux cérémonies du souvenir à Kigali prouve a quel point le chemin de la réconciliation sera long.

Le courrier des auditeurs reçu par le Médiateur reflète cette ambivalence du regard français fait de compassion pour les victimes et de difficulté à entendre que l’armée française ait pu avoir le moindre rôle dans l’avènement du génocide.

Publicité

Selon qu’ils ont entendu la chronique d’ Hubert Védrine vendredi dernier qui pour aller vite "fait corps" avec l’armée, ou qu’ils ont écouté lundi les accusations, contre cette même armée française, de l’ancien gradé Guillaume Ancel. Les auditeurs soupçonnent France Culture de prendre parti pour l’une ou l’autre version.

Jérôme Bouvier a donc proposé à Jean Marc Four, le directeur de la rédaction, de redonner une vision d’ensemble de la couverture éditoriale de ce vingtième anniversaire du génocide, et à Emmanuel Laurentin qui revient de Kigali, d’essayer de nous traduire le sentiment des Rwandais qu’il a rencontré.