France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Du temps a passé depuis le 12 novembre, mais je reste sous le charme de Rosetta, notamment parce que pour se propulser très loin de la Terre, cette sonde a effleuré d’autres planètes et profité de leur attraction pour modifier sa vitesse. Grâce à cette ruse gravitationnelle, elle a économisé son carburant.

Alors ce matin, à l’heure où la plupart d’entre nous viennent de passer la nuit allongés, grâce à leur poids, sur leur matelas douillet, je voudrais rendre hommage à la gravitation.

Publicité

En fait, il y a deux façons de la penser. Celle de Newton, qui la voyait comme une force attractive s’exerçant à distance entre les corps. Et celle d’Einstein, pour qui la gravitation n’est pas une force, mais l’effet d’une déformation de l’espace-temps.

En gros, pour Newton, l’espace n’est pas courbe et si les corps ont des trajectoires curvilignes, c’est parce qu’ils subissent des forces. Pour Einstein, au contraire, les corps ne subissent pas de force, ils avancent donc en ligne droite, sauf que l’espace-temps étant courbe, les lignes droites ne sont plus droites, elles prennent des virages.

Dans le système solaire, la gravité est faible et ces deux descriptions sont également valables. S’agissant de Rosetta, on a donc le choix : on peut dire soit que son mouvement vient de ce qu’elle a été attirée par des planètes, soit que c’est la courbure de l’espace-temps qui l’a fait glisser dans ses trames déformées. Je préfère cette dernière façon de dire, car la courbure de l’espace-temps a une belle anagramme, qui est le superbe spectacle de l’amour . Mais j’aime aussi la première possibilité. Pourquoi ? Parce que certains poètes nous disent que l’amour est une **loi vitale régnant sur la vie. ** Or ça, c’est l’anagramme de la gravitation universelle .

Finalement, ces deux coïncidences orthograhiques rapprochent la théorie de Newton de celle d’Einstein, et Rosetta nous donne l’occasion de révéler cet œcuménisme sentimental. Passez une bonne journée, puis une bonne nuit, sans soublier que ce sera grâce à votre poids !

Références

L'équipe

Etienne Klein
Production
marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Benjamin Hû
Réalisation