Le tapis rouge a été installé à quelques heures de l'ouverture de la 75e édition du Festival de Cannes, où le public est de retour
Le tapis rouge a été installé à quelques heures de l'ouverture de la 75e édition du Festival de Cannes, où le public est de retour
Le tapis rouge a été installé à quelques heures de l'ouverture de la 75e édition du Festival de Cannes, où le public est de retour ©Radio France - Fiona Moghaddam
Le tapis rouge a été installé à quelques heures de l'ouverture de la 75e édition du Festival de Cannes, où le public est de retour ©Radio France - Fiona Moghaddam
Le tapis rouge a été installé à quelques heures de l'ouverture de la 75e édition du Festival de Cannes, où le public est de retour ©Radio France - Fiona Moghaddam
Publicité
Résumé

Après deux éditions perturbées en raison du Covid-19, le Festival de Cannes renoue avec ses habitudes et débute en ce mois de mai. À quelques heures de l’ouverture, l’effervescence a gagné la Croisette.

En savoir plus

L’an dernier, la 74e édition du Festival de Cannes avait eu lieu en juillet et le marché du film qui se déroule en parallèle, 100% en ligne. En 2020, la 73e édition n'avait pas eu lieu, également en raison du Covid-19 qui contaminait le monde. Cette année, pour une édition anniversaire – Cannes célèbre sa 75e édition – le temps de la fête est revenu.

Derniers préparatifs avant l'ouverture

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

À quelques heures de l’ouverture, des travaux sont en cours devant les restaurants aux abords du palais des festivals. Ils ont débuté il y a deux mois explique Jérémy, le manager de l’un des bars, et il a bon espoir que son trottoir soit dégagé pour ce soir. "Un renouveau" après ces deux éditions bien différentes. Il ne manque que "l’enthousiasme" des festivaliers. Il n’a en tout cas pas quitté les photographes amateurs. Ils ont déjà installé leur escabeau en face des marches du palais. "Certains sont là depuis vendredi" explique Sébastien, un habitué du Festival. Il est tombé dedans avec sa femme il y a 25 ans et désormais ils viennent y passer les deux semaines chaque année, sauf les deux dernières, pour "faire des photos, des soirées et apprécier l’ambiance".

Publicité
Sébastien a pu installer son escabeau aux côtés des dizaines d'autres déjà posés
Sébastien a pu installer son escabeau aux côtés des dizaines d'autres déjà posés
© Radio France - Fiona Moghaddam

Les marches ne retrouveront leur couleur flamboyante qu’en fin de matinée, une manière de préserver le tapis rouge jusqu’au dernier moment, face à l’afflux des équipes techniques qui s’activent pour les derniers réglages.

"Les dernières heures sont consacrées aux réglages finaux, aux finitions au niveau des installations, le contrôle des lignes téléphoniques, explique Christophe Arnoux, le directeur technique du Palais des festivals, dont le téléphone portable sonne sans cesse. Il y a des répétitions qui se font pour la soirée d’ouverture et des techniciens qui font des réglages dans les salles de projection, puis le déblayage, nettoyage, on range tout ce qui dépasse, la signalétique aussi et on accueille tout le monde."

Christophe Arnaux, le directeur technique du Palais des festivals, très demandé avant l'ouverture
Christophe Arnaux, le directeur technique du Palais des festivals, très demandé avant l'ouverture
© Radio France - Fiona Moghaddam

Des hôtels bondés pour la première semaine

Plus de 33 000 personnes sont accréditées pour cette année. Thomas de Pariente est adjoint au maire de Cannes, notamment en charge du tourisme. Il s’attend à la venue de 125 000 visiteurs dans la ville en marge du festival, comme avant la crise du Covid-19 et ce malgré l’absence de touristes, Russes et Chinois en particulier. Elle a été compensée par des venues d’autres pays, comme l’explique l’élu : "Elles se voient substituer d’autres clientèles notamment américaine à la faveur de rotations aériennes bien supérieures à ce qui pouvait exister car il y a aujourd'hui trois lignes entre Nice et New York et une ligne entre Nice et Montréal pour la clientèle canadienne. Et nous observons un grand afflux de clientèle moyenne orientale." Cela se ressent sur les réservations d’hôtels : il n’y a plus aucune place disponible pour la première semaine du festival à Cannes, soit environ 5 000 chambres dans la ville. Les autres offres, comme les locations d’appartement, se font aussi rares mais il faudra attendre pour en connaître les chiffres et retombées. Autre signe positif pour l’élu : 10 000 personnes sont déjà accréditées pour le marché du film.

Un site internet saturé

Face à l’engouement, le site de réservation de la billetterie du festival de Cannes a connu quelques déboires : les places partent en quelques minutes seulement et impossible de s’y connecter une grande partie de la matinée hier. Ce n’est pas que la forte demande qui en est responsable. Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes a précisé, lors d’une conférence de presse, que le site a été victime de tentative de piratage avec des "bots" qui lançaient des demandes pour acquérir des centaines de places en même temps et donc saturer le site, empêchant ainsi les festivaliers d'y accéder.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

58 min
Références

L'équipe

Fiona Moghaddam
Journaliste