Vague de chaleur à Ahmedabad, principale ville de l'État du Gujarat, au nord-ouest de l'Inde, en 2015 ©Maxppp - DIVYAKANT SOLANKI
Vague de chaleur à Ahmedabad, principale ville de l'État du Gujarat, au nord-ouest de l'Inde, en 2015 ©Maxppp - DIVYAKANT SOLANKI
Vague de chaleur à Ahmedabad, principale ville de l'État du Gujarat, au nord-ouest de l'Inde, en 2015 ©Maxppp - DIVYAKANT SOLANKI
Publicité
Résumé

L’Inde est l’un des pays les plus fortement touchés par le réchauffement climatique. Pour l’affronter, des millions d’Indiens s’équipent chaque année en climatiseurs. Mais les gaz relâchés par ces machines accélèrent ce changement climatique et elles consomment énormément d'électricité.

En savoir plus

Au Rajasthan, dans le nord ouest de l’Inde, les températures ont dépassé les 50 degrés ce week-end. Ce qui en fait l’une des régions les plus chaudes du globe en ce moment. Face à ce réchauffement climatique dans le pays, des millions d’Indiens s’équipent chaque année en climatiseurs. Problèmes : les gaz relâchés par ces machines accélèrent ce changement climatique et les faire tourner consomme énormément d’électricité. Le réseau électrique indien sera bientôt incapable de fournir assez de courant pour rafraîchir tout le monde.

En cette journée mondiale de l’environnement, notre correspondant en Inde, Sébastien Farcis, est allé enquêter sur les premières mesures prises pour faire face à ce défi.

Publicité
Références

L'équipe

Éric Chaverou
Collaboration
Sébastien Farcis
Journaliste