L' usine Airbus Bombardier sur le site d’assemblage final de Mirabel à Montréal, le 28 janvier 2019
L' usine Airbus Bombardier sur le site d’assemblage final de Mirabel à Montréal, le 28 janvier 2019
L' usine Airbus Bombardier sur le site d’assemblage final de Mirabel à Montréal, le 28 janvier 2019 ©Radio France - Sophie Delpont
L' usine Airbus Bombardier sur le site d’assemblage final de Mirabel à Montréal, le 28 janvier 2019 ©Radio France - Sophie Delpont
L' usine Airbus Bombardier sur le site d’assemblage final de Mirabel à Montréal, le 28 janvier 2019 ©Radio France - Sophie Delpont
Publicité
Résumé

Montréal est devenu un eldorado des constructeurs français de l'aéronautique en employant plus de 10 000 personnes.

En savoir plus

Lundi s'est ouvert le 53e Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace du Bourget. L’occasion pour les constructeurs et les compagnies de signer de gros contrats aussi bien dans le civil que le militaire. 

Cette année, les grandes tendances sont l’avion connecté et l’électrique, pour lutter contre la pollution des avions qui représente à l’échelle mondiale 2% des émissions de CO2.

Publicité

Un défi d’autant plus important à relever que le trafic aérien doit doubler d’ici vingt ans.

En attendant, notre reportage nous amène au Canada, à Montréal, où les entreprises aéronautiques françaises comme Airbus, Safran et Thales sont de plus en plus nombreuses à s’implanter dans le pays qui emploie 10 000 personnes dans ce secteur.

Grâce à son savoir-faire, sa main-d’oeuvre qualifié dans l’industrie et l’intelligence artificielle et sa position géographique, le Canada est devenu un véritable hub entre l’Europe et les Etats-Unis pour les constructeurs aéronautiques. 

Références

L'équipe

Éric Chaverou
Collaboration
Nathalie Lopes
Collaboration
Hakim Kasmi
Journaliste