Basile, un aide-soignant, s’occupe d’une résidente à la résidence de l'Abbaye, à Saint-Maur-des-Fossés.
Basile, un aide-soignant, s’occupe d’une résidente à la résidence de l'Abbaye, à Saint-Maur-des-Fossés. ©Radio France - TS
Basile, un aide-soignant, s’occupe d’une résidente à la résidence de l'Abbaye, à Saint-Maur-des-Fossés. ©Radio France - TS
Basile, un aide-soignant, s’occupe d’une résidente à la résidence de l'Abbaye, à Saint-Maur-des-Fossés. ©Radio France - TS
Publicité

Plus de 600 000 personnes âgées vivent dans un Ehpad. Un tiers à peine d'entre-elles peuvent financer leur hébergement sur leur retraite. Focus sur un établissement public plutôt bien doté mais qui manque quand même d'aide-soignants.

Plus d'un demi-million de personnes âgés vivent dans un Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Un tiers à peine d'entre elles peuvent financer leur hébergement sur leur retraite. Les autres demandent de l'aide à leurs familles. En moyenne le reste à charge des familles (après avoir déduit les aides de l'Etat) est de 1850 euros, quand la retraite moyenne des français tourne autour de 1200 euros. 

Avec le vieillissement de la population, ce modèle est intenable. Le nombre de personnes âgées de 85 ans aura triplé d'ici 2050 pour atteindre 5,8 millions. Parmi ces séniors on estime que plus de deux millions seront dépendants. Dès aujourd'hui, les spécialistes estiment qu'il faudrait deux fois plus de personnel soignant et de personnel d'animation pour bien encadrer les seniors afin qu'ils conservent le plus d'autonomie possible. 

Publicité

Demain, la ministre de la Santé recevra le rapport Libault, qui propose des pistes de financement pour l'ensemble du secteur. Une grande concertation a été lancée en octobre dernier, dix ateliers de réflexions ont été menés depuis février et le haut fonctionnaire Dominique Libault en a donc fait la synthèse. 

Tara Schlegel s'est rendue dans un Ehpad public du groupe ABCD94 qui regroupe quatre établissements et deux services à la personne. Dirigé par le président de l'AD-PA, Pascal Champvert, la résidence de l'Abbaye accueille 206 résidents à Saint-Maur-des-Fossés dans une ambiance plutôt agréable. Néanmoins ici aussi les soignants ont le sentiment d'être en sous-effectifs. 

Hashtag
5 min

L'équipe