Municipales à Lyon : les déplacements au centre des préoccupations

Piétonisation du centre-ville de Lyon à la demande de la mairie avec l'installation de bacs à plantes sur la chaussée, à Lyon, le 23 septembre 2019. L'installation sur la voie des bus et des vélos a suscité la colère des écologistes et des cyclistes.
Piétonisation du centre-ville de Lyon à la demande de la mairie avec l'installation de bacs à plantes sur la chaussée, à Lyon, le 23 septembre 2019. L'installation sur la voie des bus et des vélos a suscité la colère des écologistes et des cyclistes. ©AFP - Nicolas Liponne / NurPhoto
Piétonisation du centre-ville de Lyon à la demande de la mairie avec l'installation de bacs à plantes sur la chaussée, à Lyon, le 23 septembre 2019. L'installation sur la voie des bus et des vélos a suscité la colère des écologistes et des cyclistes. ©AFP - Nicolas Liponne / NurPhoto
Piétonisation du centre-ville de Lyon à la demande de la mairie avec l'installation de bacs à plantes sur la chaussée, à Lyon, le 23 septembre 2019. L'installation sur la voie des bus et des vélos a suscité la colère des écologistes et des cyclistes. ©AFP - Nicolas Liponne / NurPhoto
Publicité

La mobilité sera un des grands sujets de la campagne pour les élections municipales et métropolitaines à Lyon, qui auront lieu en mars 2020.

Les municipales à Lyon et son agglomération mettront aux prises le maire sortant Gérard Collomb, investi par La République en Marche et qui a "tenu" la ville pendant plus de seize ans, et David Kimelfeld, son ex-dauphin, aujourd’hui dissident. Les écologistes sont en embuscade.

Promenade du président de l'agglomération lyonnaise David Kimelfeld à l'occasion de la première journée d'essais de piétonnisation dans le centre-ville de Lyon, le 28 septembre 2019. Il est en campagne contre Gérard Collomb.
Promenade du président de l'agglomération lyonnaise David Kimelfeld à l'occasion de la première journée d'essais de piétonnisation dans le centre-ville de Lyon, le 28 septembre 2019. Il est en campagne contre Gérard Collomb.
© AFP - Nicolas Liponne / NurPhoto

C'est une particularité lyonnaise : en mars, on votera pour le maire et pour le président de la Métropole, deux élections en une en quelque sorte. Et c’est ce dernier poste qui aiguise tous les appétits, car le Grand Lyon est la deuxième agglomération de France avec un budget d'environ 3 milliards d’euros. La campagne débute tout juste. 

Publicité

Sur quoi va-t-elle se jouer ? Un thème du quotidien semble d'ores et déjà s'imposer : les déplacements, sur un territoire qui compte 1,4 million d'habitants et en gagne chaque année. Là où est né par exemple le premier système de vélos en libre-service en France : Vélo'v, en 2005. Et où aujourd’hui les déplacements à vélo progressent de 15% d'une année sur l'autre.

Gérard Collomb, le 19 mai 2005, en opération de promotion du Vélo'v
Gérard Collomb, le 19 mai 2005, en opération de promotion du Vélo'v
© Maxppp - Pierre Augros / Le Progrès

Aujourd’hui 7 novembre, France Culture débute sa série des jeudis des Municipales avec le reportage de notre correspondante à Lyon Mathilde Imberty. D'ici le 19 décembre, nous sillonnerons sept métropoles.

Le Reportage de la rédaction
4 min

L'équipe