La France est l'un des six pays de l'Union européenne qui punit de prison des usagers de drogue, alors que nous sommes les premiers consommateurs de cannabis
La France est l'un des six pays de l'Union européenne qui punit de prison des usagers de drogue, alors que nous sommes les premiers consommateurs de cannabis ©Radio France - Nathanael Charbonnier
La France est l'un des six pays de l'Union européenne qui punit de prison des usagers de drogue, alors que nous sommes les premiers consommateurs de cannabis ©Radio France - Nathanael Charbonnier
La France est l'un des six pays de l'Union européenne qui punit de prison des usagers de drogue, alors que nous sommes les premiers consommateurs de cannabis ©Radio France - Nathanael Charbonnier
Publicité

Les arrestations sont plus nombreuses que jamais : 170 000 usagers interpellés en 2014, trois fois plus qu'en 1994. Néanmoins, la consommation de stupéfiants ne diminue pas, bien au contraire. Les associations veulent donc empêcher la création d'une "amende forfaitaire" qui sera contreproductive.

Une nouvelle sanction pénale devrait faire son entrée dans la loi. Le gouvernement souhaite instaurer une « amende forfaitaire délictuelle» de 300 euros pour usage de stupéfiant - peine finalement ramenée à 200 euros en Commission des Lois. 

Les députés de la majorité affirment que plus personne ne va en prison pour avoir fumé un joint. Ils veulent donc permettre aux policiers de verbaliser les consommateurs de manière « systématique et proportionnée ». Or cet article 37 (examiné dans le cadre de la réforme de la Justice) est contesté par les associations de prévention qui accompagnent les usagers de drogue au quotidien. 

Publicité

Elles estiment que cette sanction sera contreproductive. 

Reportage de Tara Schlegel

© Visactu

L'équipe

Maxime Tellier
Collaboration
Micro France Culture
Micro France Culture
Éric Chaverou
Collaboration
Nathalie Lopes
Collaboration
Tara Schlegel
Journaliste