Léonard de Vinci, Etudes de balistique, Plume et encre brune
Léonard de Vinci, Etudes de balistique, Plume et encre brune - Léonard de Vinci © Dessin de la collection des Beaux-Arts de Paris
Léonard de Vinci, Etudes de balistique, Plume et encre brune - Léonard de Vinci © Dessin de la collection des Beaux-Arts de Paris
Léonard de Vinci, Etudes de balistique, Plume et encre brune - Léonard de Vinci © Dessin de la collection des Beaux-Arts de Paris
Publicité

On fête cette année, en France et à l'étranger, les cinq-cents ans de la mort de Léonard de Vinci (1452 - 1519). A cette occasion, les Beaux-Arts de Paris lui consacrent une exposition, et offrent à voir quatre de ses dessins et d'autres dessins de ses contemporains, dont Raphaël, Lippi, Gozzoli...

Avec

Mardi-expo

Tewfik Hakem s'entretient avec Emmanuelle Brugerolles, commissaire de l'exposition Léonard de Vinci et la Renaissance italienne, aux Beaux-Arts de Paris, jusqu'au 19 avril 2019, au Cabinet des dessins Jean Bonna.

Tous ces dessins sont conservés à l'Ecole des Beaux-Arts puisque nous avons, après le Musée du Louvre, la plus belle collection de dessins de France : nous y conservons plus de 25 000 dessins de maîtres, et la partie italienne est conséquente ; nous présentons cette fois-ci, trente dessins de la fin du XVe au tout début XVIe, et parmi ces dessins il y en a, en effet, quatre de Léonard de Vinci.

Publicité

Nous avons choisi de présenter cet ensemble, parce qu'il  permet d'appréhender comment se passe la pratique du dessin au sein de ces ateliers en Italie ; comment les artistes travaillent, comment ces jeunes artistes - 16, 17 ans parfois -  arrivent dans l'atelier du maître, comment ils sont formés à travers le dessin, et ensuite, comment ils vont préparer leurs œuvres - sculptures ou peintures.

Léonard de Vinci, Feuille d'études pour l'Adoration des Mages
Léonard de Vinci, Feuille d'études pour l'Adoration des Mages
- © Dessin de la collection des Beaux-Arts de Paris

Les quatre dessins de Léonard de Vinci sont particulièrement intéressants, parce qu'ils nous permettent de percevoir la diversité de son approche, notamment dans ce premier dessin, qui présente différentes figures à l'encre brune, qui sont des premières pensées pour un tableau réalisé à Florence en 1482 qui est une Adoration des mages, et vous avez là ces figures saisies en plein mouvement  et dans des attitudes pleine de vigueur.

Pour ce qui est de la chronologie de l'exposition, on commence en 1450, on termine avec des dessins du 16e siècle. Il y a un espace limité, il faut donc faire un choix., de trente dessins d'abord puis, j'élargis. Quand on commence ses recherches, il faut s'assurer de l'attribution - que tel ou tel dessin est bien de tel ou tel artiste - c'est toujours l'occasion de revenir sur l'attribution.

Léonard de Vinci, Tête de vieillard de trois quart
Léonard de Vinci, Tête de vieillard de trois quart
- Léonard de Vinci © Dessin de la collection des Beaux-Arts de Paris

Programmation musicale :

Ensemble Les Traversées baroques, Andrea Gabrieli, Eructavit cor Meum A6

A écouter aussi : L'historien Patrick Bucheron évoquant dans La marche des sciences (24 janvier 2013) le Léonard de Vinci scientifique, l'inventeur, le créateur génial et l'observateur de la nature et du vivant.  

En savoir plus : Léonard le scientifique
58 min

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Vincent Abouchar
Réalisation
Corinne Amar
Collaboration