Couverture de "L'amour dominical" de Dominique Goblet et Dominique Théate
Couverture de "L'amour dominical" de Dominique Goblet et Dominique Théate - © éditions Frémok
Couverture de "L'amour dominical" de Dominique Goblet et Dominique Théate - © éditions Frémok
Couverture de "L'amour dominical" de Dominique Goblet et Dominique Théate - © éditions Frémok
Publicité

Rencontre avec l'illustratrice et auteure de bande-dessinée Dominique Goblet, pour la parution de son album co-écrit avec Dominique Théate, "L'amour dominical", aux éditions Frémok et Knock Outsider.

Avec

Vendredi - BD

Tewfik Hakem s'entretient avec l'auteure de bande-dessinée Dominique Goblet, à l'occasion de la parution de son nouvel album, L'amour dominical, co-écrit avec Dominique Théate et publié aux éditions Frémok et Knock Outsider. Aventure épique et improbable triangle amoureux entre Hulk Hogan, la femme à barbe bleue et un orthodontiste criminel, ce récit est tout à la fois une fantaisie amoureuse, une bande-dessinée expérimentale, et une rencontre entre deux artistes. 

Nous nous sommes rencontrés dans un centre d'art pour personnes porteuses d'un handicap mental. La dynamique qu'il y a dans cet atelier est de mettre en présence ces artistes avec d'autres "non-handicapés" afin de créer des collaborations artistiques. 

Publicité

Dominique a eu un accident de moto à l'âge de 18 ans, il est resté 6 mois dans le coma. Il en a gardé des séquelles physiques et mentales - je ne sais pas si ces séquelles ont participé à cette ouverture d'esprit, à cet imaginaire qu'il a, ou s'il avait ça avant - mais j'ai l'impression que son handicap est une forme de force, parce qu'il n'y a plus de barrières.

"L’Amour dominical" de Dominique Goblet et Dominique Théate
"L’Amour dominical" de Dominique Goblet et Dominique Théate
- © Dominique Goblet / Dominique Théate / Frémok - Knock Outsider ! / 2019

Il y avait ces trois énormes classeurs qui contenaient des centaines de pages dactylographiées, qui étaient les journaux intimes de Dominique Théate. J'en ai lu quelques pages et ça a été un flash immédiat. Il avait dans son écriture une forme atypique qui ne ressemblait à rien d'autre que j'avais lu précédemment. C'est une écriture tout à la fois drôle et tragique. Il brasse tout en même temps, les sujets les plus risibles du quotidien avec les aspects dramatiques de sa vie, ce qui fait que ce n'est jamais lourd, mais toujours très touchant.

Il parle de son quotidien et effectivement ce quotidien est redondant puisque son agenda est réglé comme du papier à musique. De temps en temps il va y avoir des brèches, des imprévus. C'est comme des déclinaisons, comme les variations de Goldberg jouées par Glenn Gould : Dominque Théate fait des variations qui sont tout le temps différentes et extrêmement drôles autour de deux-trois sujets.

Dans les écrits de Dominique Théate il y a un coté maelstrom, presque une forme d'hypnose

Le récit se divise en trois parties. D'une part les extraits du journal intime de Dominique Théate : comme c'est son écriture seule j'ai décidé d'intervenir avec des dessins, seule aussi, dans une évocation très contemplative. Puis, dans le récit fictionnel, nous écrivons et dessinons ensemble la partie sur les bagarres, et dans la partie sur l'amour il dessine seul et nous écrivons ensemble.

Chacun va aborder ce livre selon ses plaisirs et ses goûts. Je pense que c'est un livre dans lequel on peut se plonger. Il peut paraître un peu atypique pour des gens qui s'attendent à une bande-dessinée très classique, puisqu'on mélange une part de texte et de bande-dessinée, mais je pense que les deux univers vont parfaitement ensemble. 

"L’Amour dominical" de Dominique Goblet et Dominique Théate
"L’Amour dominical" de Dominique Goblet et Dominique Théate
- © Dominique Goblet et Dominique Théate / Frémok - Knock Outsider !

La poésie est présente dans tout le livre, et pas seulement à travers les paysages contemplatifs, mais aussi dans le texte, dans l'écriture si spécifique à Dominique, par cet humour complètement dingue qu'il a dans chacune de ses phrases. C'est de la poésie pure. 

Programmation musicale 

Perpetuum - Angus MacRae

L'amour, l'amour, l'amour - Bon Entendeur & Mouloudji 

Writer's Block - Just Jack 

A réécouter

4 saisons à 4 mains dans Les Carnets de la Création de Aude Lavigne, avril 2019 

À réécouter : 4 saisons à 4 mains
Les Carnets de la création
4 min

L'équipe