Franck Bouysse : " J'écris sur l'enfance, c'est mon terreau d'écriture "

Né d'aucune femme (détail de la photographie)
Né d'aucune femme (détail de la photographie) - Sara Saudkova @ La manufacture de livres
Né d'aucune femme (détail de la photographie) - Sara Saudkova @ La manufacture de livres
Né d'aucune femme (détail de la photographie) - Sara Saudkova @ La manufacture de livres
Publicité

Rencontre avec le romancier Franck Bouysse pour la parution de son roman, "Né d'aucune femme".

Avec

Lundi-livre

Tewfik Hakem s'entretient avec l'écrivain romancier Franck Bouysse pour la parution de son roman, " Né d'aucune femme", aux éditions La manufacture de livres.

Dans ma tête, il y avait ce côté intemporel, cette histoire pouvait se passer dans un autre pays, à une autre époque - même s'il y a quelques indices. C'est un livre parti d'une émotion d'enfance, quand je reviens chez moi, dans la proximité d'un monastère, et puis, ce fait divers, il y a une vingtaine d'années ; une jeune fille de paysan vendue par son père. 

Publicité

Je ne savais pas ce que cette jeune fille allait vivre, j'ai voulu aller explorer ça. D'où cela vient, je ne sais pas, je pense que je creuse cette obscurité humaine. Et mon espoir c'est de trouver de la lumière, à travers aussi la musique des mots.

J'ai toujours eu une grande appétence pour les journaux, le côté immédiat de la chose, l'idée du destin contrarié, dans plusieurs livres, je le fais. J'aime cette définition de l'écriture : disparaître devant ce qui n'existe pas encore, être capable de s'absenter. Il se passe quelque chose de l'ordre d'un état particulier qui nous entraîne : je vais aller au bout d'un personnage, il y a quelque chose de physique, d'organique qui prend beaucoup d'énergie.

Franck Bouysse, Le Réveil Culturel 2019
Franck Bouysse, Le Réveil Culturel 2019
© Radio France - Corinne Amar

J'écris sur l'enfance, c'est mon terreau d'écriture. C'est peut-être, ma rédemption à moi, peut-être que les mots,moi aussi, m'ont sauvé au même âge, au moment où je découvrais la lecture. Je savais, quelque part, que les mots c'était l'histoire de ma vie. 

Programmation musicale :

Doris Day, Fly me to the moon  (1964)

A écouter aussi :

Franck Bouysse, au Réveil Culturel le 12/10/2017 évoquant son roman "Glaise" (éd. La Manufacture des livres )

L'équipe