Un zadiste à Notre-Dame-des-Landes
Un zadiste à Notre-Dame-des-Landes
Un zadiste à Notre-Dame-des-Landes ©AFP - Loïc Venance
Un zadiste à Notre-Dame-des-Landes ©AFP - Loïc Venance
Un zadiste à Notre-Dame-des-Landes ©AFP - Loïc Venance
Publicité
Résumé

Entretien avec Jean-Bernard Pouy qui signe un roman noir ancré dans l'univers des ZAD, les "Zones À Défendre".

avec :

Jean-Bernard Pouy (écrivain), Thierry Lounas (producteur, éditeur de cinéma et co-fondateur de la société Wild West).

En savoir plus

Jeudi polar :

avec Jean-Bernard Pouy, écrivain, pour Ma ZAD, aux éditions Gallimard série noire.

Jean-Bernard Pouy signe un roman noir dépeignant la lente radicalisation d’un quadra un peu en marge de la société dans l’univers d’une ZAD imaginaire inspirée par la ZAD de Sivins.

Publicité

On parle toujours de radicalisation à propos des mêmes personnes, y’en a marre, tout le monde peut se radicaliser, ça dépend de ce qui vous tombe sur le coin de la figure. Mon personnage se radicalise doucement mais sûrement, mais aussi bêtement, il poursuit son petit chemin radical qui va devenir de plus en plus dangereux.

Je pratique le roman noir qui a pour spécificité d’être un roman de critique sociale, je n’ai pas écrit un texte militant mais il y a ce fond de critique social apparu depuis les années 30, depuis Dashiell Hammett et  « Moisson rouge », un délire complet mais basé sur une réalité sociale qui était forte aux Etats-Unis à ce moment-là et dépendait de la crise de 1929.

Deuxième invité : Thierry Lounas, producteur, critique, éditeur de cinéma, et l'un des fondateurs de Capricci et de la revue So Film, venu présenter Cinq polars du XXIème siècle aux éditions Capricci.

C’est moins le genre littérature du polar qu’on essaie de renouveler ici, car il est très riche en France, que le cinéma de polar puisque l’idée de ce recueil était de proposer à des écrivains de travailler un projet de films en leur demandant d’écrire cinq nouvelles de polar.

Références

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Vincent Abouchar
Réalisation
Alexandre Fougeron
Réalisation
Anaïs Ysebaert
Collaboration