"Le Baiser du tueur" de Stanley Kubrick
"Le Baiser du tueur" de Stanley Kubrick
"Le Baiser du tueur" de Stanley Kubrick - Mary X Dist
"Le Baiser du tueur" de Stanley Kubrick - Mary X Dist
"Le Baiser du tueur" de Stanley Kubrick - Mary X Dist
Publicité
Résumé

Entretien avec l'auteur Jean-Philippe Costes autour du deuxième film de Stanley Kubrick qui annonçait déjà tout son génie cinématographique.

avec :

Jean-Philippe Costes (essayiste), Bertrand Mandico (Cinéaste).

En savoir plus

Mercredi cinéma :

avec Jean-Philippe Costes, docteur en science politique de l’université Paris II Panthéon-Assas et auteur des Subversifs américains aux éditions Liber pour commenter la ressortie du Baiser du tueur de Stanley Kubrick le 17 janvier.
Jean-Philippe Costes a également publié récemment Le monde selon James Bond aux éditions Liber.

Le Baiser du tueur est le second long métrage de Stanley Kubrick, un film réalisé avec très peu de moyens où il a tout fait, montage, photographie, scénario... une habitude qu’il garda par la suite pour des raisons de contrôle de son œuvre, c’était un talent aux multiples facettes.
À l’époque du Baiser du tueur, en 1962, Stanley Kubrick était encore photographe et essayait de faire sa place dans le milieu du cinéma.

Publicité

« Le Baiser du tueur » est filmé dans les rues d’un New York assez particulier, hostile, gris, solitaire, froid où les rapports humains sont distants… Chez Kubrick, la froideur est dominante. New-York est ici « dantesque », le grand thème de son œuvre est l’enfer, pour lui le monde c’est l’enfer de Dante, des cercles où tout est souffrance et désespérance, d’où l’importance du cercle dans sa filmographie et notamment dans ce film.

"Le Baiser du tueur" de Stanley Kubrick
"Le Baiser du tueur" de Stanley Kubrick
- Mary X Dist

« Le Baiser du tueur » a été le film tremplin pour Kubrick, ça lui a permis de faire les rencontres décisives pour la suite de sa carrière, la première étant avec James B. Harris un jeune homme riche charmé par le film et sa virtuosité technique qui finança son prochain film, « Les Sentiers de la gloire »...

"Le Baiser du tueur" de Stanley Kubrick
"Le Baiser du tueur" de Stanley Kubrick
- Mary X Dist

Pour réécouter la série enregistrée en 2016 avec Jean-Philippe Costes sur les rebelles du cinéma américain :

En savoir plus : Les rebelles dans le cinéma américain avec Jean-Philippe Costes (1/5) / Philippe Besson

En savoir plus : Les rebelles dans le cinéma américain avec Jean-Philippe Costes (2/5) / Zéhira Yahi et Jihane El-Tahri

En savoir plus : Les rebelles dans le cinéma américain avec Jean-Philippe Costes (3/5) / Florence Cestac et Lisa Mandel

En savoir plus : Les rebelles dans le cinéma américain avec Jean-Philippe Costes (4/5) / Alain Françon

En savoir plus : Les rebelles dans le cinéma américain avec Jean-Philippe Costes (5/5) / Grégory Mardon et Thomas Cadène

Coup de projecteur sur le Festival Premiers Plans d'Angers

et sur Bertrand Mandico qui y présente son premier film : Les garçons sauvages, en salles le 28 février 2018.

à propos du Baiser du tueur de Kubrick : 

Ce qui m’a le plus frappé en revoyant « Le Baiser du tueur » c’est le lien que j’ai vu avec son dernier film « Eyes wide shut », j’ai trouvé étonnante cette parenthèse new-yorkaise entre le premier film et le dernier film, tous deux basés à New-York.

Références

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Vincent Abouchar
Réalisation
Alexandre Fougeron
Réalisation
Anaïs Ysebaert
Collaboration