"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol - Dargaud
"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol - Dargaud
"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol - Dargaud
Publicité
Résumé

Entretien avec Laurent Galandon et Jeanne Puchol qui signent une BD ancrée dans l'univers post mai 68 des radios libres. On y suit deux jeunes amis qui, dans l'effervescence des années 70, décident de monter une radio pirate.

avec :

Jeanne Puchol (dessinatrice de BD), Laurent Galandon (scénariste de BD).

En savoir plus

Vendredi BD 

avec Laurent Galandon et Jeanne Puchol, pour la BD Interférences aux éditions Dargaud.

Interférences évoque l’esprit de mai 68 quelques années après, en 1973, dans l’effervescence des radios pirates qui mènent un combat contre le monopole d’état. Deux amis, Alban et Pablo, se lancent dans l’aventure des radios libres avec l’envie de partager la musique qu’ils écoutent, absente des ondes officielles, et donner la parole à ceux à qui on ne la donne pas. Leur projet : « Radio Nomade ».

Publicité

À partir des années 73, avec le fameux slogan « 5 ans déjà, coucou nous revoilà ! » qu’on criait dans les manifestations de lycéens, j’ai vécu cette période aux premières loges, ça m’a particulièrement intéressée de revisiter la fin des années 70 dans ce qu’elles représentent de la fin de cette belle énergie et de cet esprit révolutionnaire qui a duré une dizaine d’années après mai 68.  
Jeanne Puchol

"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol
"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol
- Dargaud

Dans toutes les histoires que j’ai pu raconter jusqu'à maintenant, je me suis intéressé à ces gens qui défient le sort ou le politique, et les radiolibristes étaient de cet ordre-là. Il y avait aussi un défi dans cette histoire : parler de radio, de son, de voix, à travers une BD, par le dessin.  
Laurent Galandon

"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol
"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol
- Dargaud

Quelques radios de l’époque ont quand même survécu comme Radio Libertaire ou Radio Fréquence Gay qui sont restées des radios libres sans devenir des mastodontes commerciaux. Pour moi ces années-là ont été tellement formatrices que je pense que quelque chose de cette époque continue de m’animer.  
Jeanne Puchol

"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol
"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol
- Dargaud

On évoque tout au long de l’album des faits véridiques, on parle de radios qui ont existé, les fers de lance de ce mouvement, mais la radio mise en place par les protagonistes est une radio inventée.  
Souvent les radiolibristes étaient un peu fauchés, c’était du bricolage, avec sa collection de disques on essayait de mettre en place une radio. C’était compliqué de mettre en place une infrastructure plus solide techniquement et capable d’échapper à la police ou au brouillage, c’était particulier.  
Laurent Galandon

Références

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Vincent Abouchar
Réalisation
Anaïs Ysebaert
Collaboration