Planche de "L’homme aux bras de mer, itinéraire d’un pirate somalien"
Planche de "L’homme aux bras de mer, itinéraire d’un pirate somalien" - Futuropolis
Planche de "L’homme aux bras de mer, itinéraire d’un pirate somalien" - Futuropolis
Planche de "L’homme aux bras de mer, itinéraire d’un pirate somalien" - Futuropolis
Publicité

Entretien avec les auteurs d'une BD retraçant le parcours d'un jeune pêcheur somalien qui a basculé dans la piraterie.

Avec

Vendredi BD dans le Réveil culturel, avec :

Simon Rochepeau, auteur, et Thomas Azuélos, auteur de BD, pour L’homme aux bras de mer, itinéraire d’un pirate somalien, aux éditions Futuropolis.

Le 6 avril 2009, plusieurs pirates armés somaliens prennent d'assaut un voilier breton, le Tanit, séquestrant les cinq passagers à bord. La Marine française réagit avec force et violence, tuant par erreur le skippeur du voilier et abattant deux pirates.
L’homme aux bras de mer, itinéraire d’un pirate somalien évoque le parcours de l'un de ces pirates, Mohamed.
Son procès s'est déroulé en 2013 à Rennes, la ville de Simon Rochepeau. Très médiatisée, l'histoire a intéressé l'auteur qui se posait beaucoup de questions : il voulait savoir pourquoi cet homme était jugé en France et pourquoi, des trois pirates survivants, il était le seul à comparaître libre. Il le rencontre alors en 2014. Il découvre un homme et son histoire, son parcours de pêcheur en Somalie, l'un des pays les plus pauvres du monde, qui l'entraîne par nécessité à devenir pirate.
Le livre raconte aussi l'histoire des personnes qui ont gravité autour de Mohamed durant son procès en France et l'ont aidé à traverser son épreuve, c'est une histoire de solidarité, de rencontres humaines.

Publicité

Ce qui nous intéressait, c’était Mohamed en tant que personne humaine. Bien sûr nous nous intéressions aussi à ce qui l’a conduit à ce procès mais notre but n'était pas de refaire son procès à décharge, nous ne sommes pas là pour excuser ni faire du misérabilisme mais montrer le parcours de cet homme qui n’était plus en mesure de pêcher en mer et que la pauvreté a mené à ce qu’il a fait. Depuis la Somalie jusqu’à la France, on raconte ses rencontres mais aussi ce que le fait de le rencontrer lui a provoqué chez les gens.

Planche de "L’homme aux bras de mer, itinéraire d’un pirate somalien"
Planche de "L’homme aux bras de mer, itinéraire d’un pirate somalien"
- Futuropolis
Planche de "L’homme aux bras de mer, itinéraire d’un pirate somalien"
Planche de "L’homme aux bras de mer, itinéraire d’un pirate somalien"
- Futuropolis
Planche de "L’homme aux bras de mer, itinéraire d’un pirate somalien"
Planche de "L’homme aux bras de mer, itinéraire d’un pirate somalien"
- Futuropolis
Mohamed, Simon Rochepeau et Maryvonne, bénévole qui a accompagné Mohamed pendant sa détention et a tout mis en oeuvre pour le faire libérer provisoirement et héberger chez Emmaüs avant son procès
Mohamed, Simon Rochepeau et Maryvonne, bénévole qui a accompagné Mohamed pendant sa détention et a tout mis en oeuvre pour le faire libérer provisoirement et héberger chez Emmaüs avant son procès
- © Simon Rochepeau
Thomas Azuelos, Simon Rochepeau et Mohamed
Thomas Azuelos, Simon Rochepeau et Mohamed
- © Simon Rochepeau

Merci à Thomas Azuélos pour le dessin !

- © Thomas Azuélos