Corto Maltese, Le jour de Tarowean, d'après l’univers de Hugo Pratt
Corto Maltese, Le jour de Tarowean, d'après l’univers de Hugo Pratt - Juan Díaz Canales et Rubén Pellejero
Corto Maltese, Le jour de Tarowean, d'après l’univers de Hugo Pratt - Juan Díaz Canales et Rubén Pellejero
Corto Maltese, Le jour de Tarowean, d'après l’univers de Hugo Pratt - Juan Díaz Canales et Rubén Pellejero
Publicité

Rencontre avec le scénariste Juan Díaz Canales et le dessinateur Rubén Pellejero qui ont repris les aventures du héros de Hugo Pratt, Corto Maltese, pour la sortie d'un nouvel album, "Le jour de Tarowean". Avec la participation du philosophe,Tristan Garcia.

Avec
  • Ruben Pellejero Dessinateur de bande dessinée
  • Tristan Garcia Écrivain et philosophe français
  • Juan Diaz Canales scénariste et dessinateur de bande dessinée

Vendredi-BD

Tewfik Hakem s'entretient avec le scénariste de bande dessinée Juan Diaz Canalès et le dessinateur Ruben Pellejero, pour leur nouvel album de Corto Maltese, paru aux éditions Casterman, Corto Maltese, Le jour de Tarowean, tome 15. Une nouvelle aventure dans la ligne du premier épisode mythique de la série, La Ballade de la mer salée. Avec la participation du philosophe et directeur de collection aux éditions Aedon, Tristan Garcia. 

Ruben Pellejero

Il y a déjà un univers établi qui se passe dans les îles pendant le récit de La ballade de la mer salée avec beaucoup de personnages très riches, très mystérieux, qui sont un cadeau pour un raconteur. On a profité de la présence de Raspoutine et d'autres personnages qu'on connaît depuis la ballade. La vraie difficulté c'est de savoir comment Corto est arrivé là. Il nous a paru intéressant d'avoir une structure séculaire du récit pour retrouver un peu la toute première aventure de Corto. 

Publicité
Corto Maltese, Tome 15 - Le jour de Tarowean, D'après l'œuvre d'Hugo Pratt
Corto Maltese, Tome 15 - Le jour de Tarowean, D'après l'œuvre d'Hugo Pratt
- Juan Diaz Canales, Ruben Pellejero

Juan Diaz Canales

Pratt avait laissé peu d'indices sur cette histoire. On trouvait des indications notamment dans " La ballade" mais peu contraignantes, on a profité de ce vide pour créer l'histoire. Pratt avait beaucoup œuvré pour la liberté de création, ça n'était pas pour nous empêcher d'imaginer une nouvelle histoire de Corto.

58 min

On voulait aborder des problématiques mais sans jamais tomber dans l'anachronisme. Les thèmes de la déforestation ou de l'exploitation étaient déjà sous-jacents dans l'oeuvre de Pratt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Ruben Pellejero

Il y a une façon d'incorporer des petites histoires dans l'histoire, qui est nouvelle. De mon côté, la nouveauté vient du travail de la main.

Corto Maltese, Le jour de Tarowean
Corto Maltese, Le jour de Tarowean
- Juan Diaz Canales et Ruben Pellejero

Tristan Garcia

On retrouve dans cet album le caractère séducteur de Corto, des thèmes politiques, mais aussi des moments de liberté graphique forte, c'est un album moins dense que les précédents en narration, plus contemplatif, très beau. Corto est un personnage qui n'a jamais été actuel, c'est d'emblée un personnage nostalgique d'une période de l'histoire qui est révolue au moment où Pratt l'invente. Pratt est déjà dans la modernité des années 70 puis des années 80, et Corto représente un personnage destiné à mourir, avec plusieurs versions possibles. Il est inactuel, voilà pourquoi il n'a pas à être notre contemporain.

Un songe de Corto Maltese, A propos de Fable de Venise
Un songe de Corto Maltese, A propos de Fable de Venise
- Nicolas Tellop

Corto est un personnage qui n'incarne pas le bien, c'est pour ça qu'il a beaucoup marqué les lecteurs, Il est l'un des premiers héros de la bande dessinée qui ne se présentait pas comme un scout idéalisé au service d'une vision un peu enfantine de la justice. Il n'a pas de morale, il s'attache simplement à ceux qu'il rencontre. Il préfère se tenir à distance des camps, c'est un individualiste qui refuse l'engagement, un observateur du conflit à moins qu'il ne se voie obligé de prendre parti.

Programmation musicale

Musique originale du film _Corto Maltese : La cour secrète des arcanes,_composée par Franco Piersanti (2002) 

Pescado Rabioso, Mi espiritu se fue + Corto (1973)