Marin Ledun
Marin Ledun
Marin Ledun - © Editions Gallimard - Francesca Mantovani
Marin Ledun - © Editions Gallimard - Francesca Mantovani
Marin Ledun - © Editions Gallimard - Francesca Mantovani
Publicité
Résumé

Le spécialiste du polar Marin Ledun publie un thriller politique édifiant sur les méthodes mafieuses des grands industriels de la cigarette

avec :

Marin Ledun.

En savoir plus

Lundi-Livre

Tewfik Hakem s'entretient avec le romancier, Marin Ledun, à propos de son thriller politique autour de la grande industrie du tabac, Leur âme au diable, paru dans la série noire Gallimard.

Il faut savoir qu'il y a sept millions de morts chaque année du tabac. Je revendique complètement le terme " thriller politique ", c'est un roman social qui parle de notre époque.

Publicité

" Pourquoi je fume ? C'est la première question que je me suis posée "

Puis, je me suis documenté, et au fur et à mesure de mes recherches, je me suis rendu compte que j'étais face à une histoire de fiction. L'histoire de l'industrie du tabac traverse les siècles, traverse aussi le glamour du cinéma, notre adolescence avec la première cigarette, et ce qui ressort c'est une fiction : tout un travail gigantesque fourni par l'industrie du tabac qui a réussi ce défi fou de nous faire fumer.

On pense aux groupes mafieux, quand on se rend compte que certaines personnes commettent des actes délictueux voire criminels. La réalité, c'est la montée en puissance de cette industrie du tabac qui fait que dans les années 80, elle réinvente son marketing. Ca commence en 86, et ça va jusqu'en 2007 : deux pleines décennies.

C'est un polar. Il a fallu que je réponde à une fiction par de la fiction. Et il a fallu paradoxalement que je sois plus réaliste que jamais. 

" La cigarette est aussi lié à notre ego, au désir, c'est un objet de consommation très ambigu finalement "

C'est un objet, en tous cas, romanesque, et qui touche à notre rapport intime avec elle. Je ne suis ni cinéphile ni spectateur de séries, je suis profane en la matière, mais j'avais dans la tête ce projet sur une durée de vingt ans. Avec un principe d'écriture serrée : on est sur le mode d'action des personnages, on entre peu dans leur tête.

" Mes personnages vont apporter un regard à taille humaine avec leurs envies, leurs actes, et face à eux, il y a cette firme : Tabacco "  

Je ne suis pas journaliste d'investigation, c'est moins un livre qui dénonce qu'un livre qui recoupe une masse d'informations. Il s'agit d'imbriquer des personnages dans une intrigue et de proposer une contre fiction pour éclairer voire disséquer la réalité derrière la fiction.

Programmation musicale

Jacques Higelin, Cigarette, 1974

Références

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Vincent Abouchar
Réalisation
Corinne Amar
Collaboration