Zeina Abirached et Mathias Enard : "On a voulu explorer tous les termes du mot refuge, tous ces fils à tisser..."

Prendre refuge
Prendre refuge - Zeina Abirached et Mathias Enard
Prendre refuge - Zeina Abirached et Mathias Enard
Prendre refuge - Zeina Abirached et Mathias Enard
Publicité

La dessinatrice, illustratrice Zeina Abirached et le romancier Mathias Enard sont les invités du Réveil Culturel, pour leur BD, "Prendre refuge", publiée aux éditions Casterman. Ils nous parlent d'hier et d'aujourd’hui, de Bamyan et de Berlin, d'amour enfin, comme la plus belle des aventures.

Avec

Vendredi-BD

avec la dessinatrice Zeina Abirached et le romancier Mathias Enard, pour leur BD "Prendre refuge" (Casterman).

1939, en Afghanistan. Au pied des Bouddhas de Bâmiyân, une voyageuse européenne tombe amoureuse d’une archéologue. Cette nuit-là, les deux femmes apprennent par la radio que la Seconde Guerre mondiale vient d'éclater.
2016, à Berlin. Un jeune Allemand, passionné d'Orient rencontre une réfugiée syrienne dont il s’éprend, malgré leurs différences.
A travers ces deux récits mêlés, deux histoires d’amour atypiques, au cœur de deux époques complexes.    

Publicité
Prendre refuge (pp.192-193), éd. Casterman
Prendre refuge (pp.192-193), éd. Casterman
- Zeina Abirached & Mathias Enard

[Mathias Enard] On s'est rencontrés, Zeina et moi, à Beyrouth, au Salon du Livre, en 2015. On s'est rendu compte que nous avions beaucoup de thèmes, de territoires en commun, au point qu'au fil des festivals et des rencontres, l'idée d'un album est née. 

On s'est inspirés du personnage d'Anne-Marie Schwarzenbach, Suisse. Avec une autre Suisse, Ella Maillart, elle fait un long voyage, à bord d'une vieille Ford, jusqu'en Afghanistan. 

[Zeina Abirached] Très vite, quand on a commencé à parler de ce projet, il y avait tous les ingrédients pour me plaire ; l'amour, l'aventure, une jeune réfugiée syrienne de mon âge.... Il y avait l'envie de raconter le périple de cette jeune femme réfugiée - un mélange de familier et d'étranger qui m'a donné envie "d'aller voir".  

[Mathias Enard] Deux récits sont juxtaposés. Qu'est-ce que le "refuge" ? Des moments tournants, moments d'émotions, de rencontre de l'autre ... 

[Zeina Abirached] On a voulu explorer tous les termes du mot refuge, tous ces fils à tisser... Dans le refuge, il y a l'idée de la pause. Le cadre est mis ailleurs, mais c'est un récit aussi politique, avec des ellipses, et puis, des choses plus ténues... 

Programmation musicale :

Abdelhalim Hafez, Al Rissal, ( 1969 )

avec la chronique mensuelle de Sonia Déchamps, journaliste BD,

pour son portrait de Zeina Abirached. 

Autres titres d'ouvrages de nos invités :

Zeina Abirached, Le p_iano oriental,_ 2015 éditions Casterman 

Mathias Enard, Boussole, éditions Actes Sud,prix Goncourt 2015.

Programmation musicale :

Abdelhalim Hafez, Al Rissal, ( 1969 )

avec la chronique mensuelle de Sonia Déchamps, journaliste BD,

pour son portrait de Zeina Abirached. 

Tewfik Hakem, Mathias Enard,  Zeina Abirached, Sonia Déchamps
Tewfik Hakem, Mathias Enard, Zeina Abirached, Sonia Déchamps
© Radio France - Corinne Amar

L'équipe