Publicité
En savoir plus

Pompéi est à l’Antiquité, ce que Burnhaupt-le-Haut est à la guerre de 1914-1918. Vingt et un soldats figés dans leur kilianstollen , ce vaste abri collectif relié aux tranchées. L’archéologie de la Grande Guerre, permet aujourd’hui d’en retrouver la matérialité, et d’une certaine manière d’humaniser cette guerre.

Avec** Michaël Landolt, ** archéologue, Pôle d'Archéologie Interdépartemental Rhénan**/ ** PAIR**.**

Publicité
La sépulture d’Alain Fournier et des hommes du 288e régiment tombés en septembre 1914 à Saint-Rémy-la-Calonne
La sépulture d’Alain Fournier et des hommes du 288e régiment tombés en septembre 1914 à Saint-Rémy-la-Calonne
© Radio France - Hervé Paitier/Inrap
La fouille de la galerie allemande de la Première Guerre Mondiale du "Kilianstollen" à Carspach (Haut-Rhin)
La fouille de la galerie allemande de la Première Guerre Mondiale du "Kilianstollen" à Carspach (Haut-Rhin)
© Radio France - M. Landolt/ Pair
Deuxième vue de la galerie allemande de la Première Guerre Mondiale du "Kilianstollen" à Carspach (Haut-Rhin)
Deuxième vue de la galerie allemande de la Première Guerre Mondiale du "Kilianstollen" à Carspach (Haut-Rhin)
© Radio France - M. Landolt/ Pair
Références

L'équipe

Vincent Charpentier
Vincent Charpentier
Vanessa Nadjar
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration