Louise de Quengo passée au scanner
Louise de Quengo passée au scanner
Louise de Quengo passée au scanner - Rozenn Colleter/INRAP
Louise de Quengo passée au scanner - Rozenn Colleter/INRAP
Louise de Quengo passée au scanner - Rozenn Colleter/INRAP
Publicité
Résumé

Cadavre exquis

avec :

Rozenn Colleter (Archéo-anthropologue à l’Inrap (Bretagne) et au Centre d'Anthropobiologie et de Génomique de Toulouse).

En savoir plus

En direct du salon Livre Paris

Le couvent des Jacobins, à Rennes, à été un important lieu de pèlerinage et d'inhumation, entre le XVe et le XVIIIe siècle. Environ 800 sépultures y ont été mises au jour par les archéologues, dont cinq cercueils de plomb. L'un d'eux contenait la dépouille embaumée de Louise de Quengo, dame de Brefeillac, à ses côtés, le reliquaire en plomb du cœur de son mari, Toussaint de Perrien, chevalier de Brefeillac (décédé en 1649). Afin de limiter au maximum la perte d'information liée à la décomposition de la dépouille, une étude est menée… Enquête.

Avec Rozenn Colleter, archéo-anthropologue à l’Inrap

Publicité

Pour en savoir plus sur le salon Livre de Paris

Références

L'équipe

Vanessa Nadjar
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration