Marques de carnivores sur l'homo rodesiensis
Marques de carnivores sur l'homo rodesiensis
Marques de carnivores sur l'homo rodesiensis - Camille Daujeard
Marques de carnivores sur l'homo rodesiensis - Camille Daujeard
Marques de carnivores sur l'homo rodesiensis - Camille Daujeard
Publicité
Résumé

Quand l’Homme faisait face aux grands carnivores

avec :

Camille Daujeard (chargée de recherche au CNRS), Jean-Jacques Hublin (Paléoanthropologue, professeur au Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology de Leipzig, titulaire de la chaire Paléoanthropologie au Collège de France.).

En savoir plus

On le sait, Homo Rhodesiensis est très certainement notre ancêtre, comme celui de notre cousin germain, Neandertal… Il y a 500 000 ans, sur les rivages de Casablanca, probablement dans la plus grande insouciance, ce patriarche commun se fit croquer, par une vilaine Hyène… Par chance, un demi million d’années plus tard, les archéologues ont retrouvé le malheureux, du moins ce qu’il en reste : la partie médiane de son fémur et les crocs de la bête… Au-delà de leurs aptitudes, mais selon les circonstances, le statut des hominidés dans la chaîne alimentaire de cette époque alternait entre « prédateurs-charognards » et « proies-charognes ».

Avec Camille Daujeard, chargée de recherche au CNRS, rattachée au MNHN au département de préhistoire et Jean-Jacques Hublin professeur au Collège de France et au Max Planck Institute de Leipzig.

Publicité
Références

L'équipe

Vanessa Nadjar
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration