France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
De gauche à droite :  Aline Pailler, Agnès Desarthe
De gauche à droite : Aline Pailler, Agnès Desarthe
© Radio France - Annick Haumier

Agnès Desarthe « Comment j'ai appris à lire » aux éditions Stock **« Apprendre à lire a été, pour moi, une des choses les plus faciles et les plus ** **difficiles. Cela s'est passé très vite, en quelques semaines ; mais aussi très ** lentement sur plusieurs décennies.

« Comment j'ai appris à lire » aux éditions Stock
« Comment j'ai appris à lire » aux éditions Stock
- Editions Stock

**Déchiffrer une suite de lettres, la traduire ** **en sons fut un jeu, comprendre à quoi cela servait fut une traversée souvent âpre, et, jusqu'à l'écriture de ce livre, profondément ** **énigmatique. ** **Comment apprend-on à lire ? ** **Comment notre désir de lecture peut-il être entravé ? ** **Comment l'écriture peut-elle rendre meilleur lecteur ? » ** Cheminant à travers ses souvenirs, **Agnès Desarthe découvre ce qui a ** **entravé son désir de lecture et comment ** **l'écriture l'a rendue meilleure lectrice, ** **elle mène une enquête passionnante, ** **puisant au cœur d'un secret ** « celui de n'avoir pas aimé lire pendant longtemps ! »

Publicité
Paulus
Paulus
- L'Ecole des Loisirs

**Auteure du bel album « Paulus » qui ** **réunit « Je ne t’aime pas, Paulus » et ** **« Je ne t’aime pas toujours, Paulus » ** dès 13 ans, éditions L’Ecole des loisirs. À l'approche de Noël, Julia Fuchs pourrait avoir tout pour elle. Les profs l'adorent, c'est une bête en maths, en latin, en grec. Elle invente le monde avec sa petite soeur Judith. Elle refait le monde avec Johana, sa meilleure amie, accro au téléphone, à la cigarette. Seulement, Julia apprend par Johana que Paulus est amoureux d'elle. Quoi, Paulus ? Le mec le plus canon de tout le lycée ? **Julia ne peut pas le croire. Il faut dire que dans ce domaine elle manque d'assurance. Elle n'est pas très à l'aise avec ** son corps et, surtout, elle est une parfaite débutante. Elle en sait beaucoup moins long que Johana, qui s'y connaît en garçons. Moins long que sa mère, qui lui repasse le film d'elle quand elle avait son âge. Moins long que Nadine-le-bon-sens-près-de-chez-vous, une fille de sa classe. Moins long même que Judith, qui, du haut de ses cinq ans, file le parfait amour avec Camel à la maternelle. Pour Julia, un seul être vous aime et tout est détraqué. Pourquoi Paulus copierait-il des poèmes d'Apollinaire pour la séduire ? Pourquoi l'appellerait-il ? Et si cet amour soudain n'était qu'une conspiration ?

Le poulet fermier
Le poulet fermier
- L'Ecole des Loisirs

**Auteure de « Le poulet fermier » ** dès 7 ans, éditions L’Ecole des loisirs **Chez les Dumordu, on est fermier de père en fils. C'est ce qu'Archibald Dumordu a déclaré à son fils Douglas, juste avant de mourir. Malheureusement, il n'a rien eu le ** temps de lui dire d'autre. Douglas veut bien devenir fermier, mais il ne sait pas traire les vaches, il croit que les carottes poussent dans les arbres, et ne peut conduire le tracteur qu'en marche arrière. Les fermiers des alentours se moquent tous de lui. Le père Tropenjus, c'est certain, ne voudra jamais qu'il épouse sa fille, la charmante Miranda. **Heureusement, il y a une chose que Douglas sait faire, c'est parler aux animaux. C'est une chance, car dans ** son poulailler, il y a un poulet qui s'appelle Ernest, un poulet merveilleux, qui peut transformer sa vie. Un livre pour les enfants qui aiment déjà lire tous seuls.

Références

L'équipe

Aline Pailler
Production
Brigitte Bouvier
Réalisation
Annick Haumier
Collaboration