des billets de 1 Afro, monnaie utopique créée par l'artiste Mansour Ciss en opposition au Franc CFA, dans l'expo "Zone franche" en 2021
des billets de 1 Afro, monnaie utopique créée par l'artiste Mansour Ciss en opposition au Franc CFA, dans l'expo "Zone franche" en 2021 ©AFP - Sandrine Marty / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
des billets de 1 Afro, monnaie utopique créée par l'artiste Mansour Ciss en opposition au Franc CFA, dans l'expo "Zone franche" en 2021 ©AFP - Sandrine Marty / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
des billets de 1 Afro, monnaie utopique créée par l'artiste Mansour Ciss en opposition au Franc CFA, dans l'expo "Zone franche" en 2021 ©AFP - Sandrine Marty / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Publicité

L'histoire des rapports entre la France et l'Afrique croise celle de l'esclavage et de la colonisation. Comment transmettre cette mémoire et réparer les liens brisés par cette double tragédie ? Deux artistes, Souleymane Diamanka et Mansour Ciss Kanakassy, en discutent dans ce dialogue inaugural

Avec

"Sommes-nous dépassés par l’Afrique ?" :  c’est autour de cette question que nous avons choisi d’organiser ces  Rencontres de Pétrarque (et vous aurez peut-être reconnu Leopold Sédar Senghor, en 1958,  à l'époque pas encore président du Sénégal).

Et pour inaugurer cette 35e édition, place à deux artistes dont les œuvres participent de ce dialogue entre l’Afrique et l’Europe : Souleymane Diamanka, poète et slameur, inspiré par ses racines françaises, sénégalaises et peules et Mansour Ciss Kanakassy, artiste plasticien sénégalais, dont les créations mettent en perspective l’héritage de la colonisation.

Publicité

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Nathalie Salles
Réalisation