Manifestation du 23 janvier à Moscou
Manifestation du 23 janvier à Moscou  ©AFP - Kirill KUDRYAVTSEV
Manifestation du 23 janvier à Moscou ©AFP - Kirill KUDRYAVTSEV
Manifestation du 23 janvier à Moscou ©AFP - Kirill KUDRYAVTSEV
Publicité

Alexeï Navalny est régulièrement présenté ici comme "principal opposant" ou "opposant numéro un" à Vladimir Poutine. Manifestations, enquêtes, projet politique ...De quelle manière cette opposition peut-elle s'exprimer ? Se développer ? Comment est-elle vue en Russie ?

Avec
  • Françoise Daucé Directrice de recherche à l’EHESS, directrice du Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)
  • Michel Eltchaninoff Rédacteur en chef de Philosophie Magazine, agrégé et docteur en philosophie, il est spécialisé en phénoménologie et en philosophie russe.
  • Jean Robert Raviot professeur de civilisation russe contemporaine à l'université Paris-Nanterre

Les manifestations de samedi dernier dans une centaine de villes de Russie ont montré que le soutien à l’opposant Alexei Navalny, arrêté à son retour à Moscou la semaine dernière était encore important, six mois après son empoisonnement au Novichok.

Des manifestations doublées d’un film de près de deux heures consacré à la richesse et la corruption supposée de Vladimir Poutine vu 87 millions de fois sur YouTube. 

Publicité

Pour autant, Alexei Navalny est il un danger pour le poutinisme ? Sert-il au contraire de faire valoir au pouvoir ? 

5 min

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production
Hugo Boursier
Collaboration
Félix Levacher
Réalisation
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Production déléguée