Alimentation de demain : des protéines à tout prix ?

Quelles alternatives existent à l'alimentation carnée ?
Quelles alternatives existent à l'alimentation carnée ? ©Getty
Quelles alternatives existent à l'alimentation carnée ? ©Getty
Quelles alternatives existent à l'alimentation carnée ? ©Getty
Publicité

Certains y voient un enjeu écologique, ou moral, d'autres de sécurité alimentaire, voire tout à la fois : notre consommation de viande est appelée à métamorphoser. Quelles alternatives existent ou se développent ? Leur mise en oeuvre est-elle menacée par l'acceptabilité sociale ?

Avec
  • Elise Desaulniers Chercheuse indépendante et militante végane. Directrice générale de la SCPA (Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux) de Montréal
  • Jean-Francois Hocquette Biologiste, directeur de recherches à l'Inrae, spécialiste en biologie musculaire et en production animale
  • Gilles Luneau Journaliste, rédacteur en chef de Global Magazine, réalisateur

Il y a deux semaines l’Union européenne a autorisé la mise sur le marché d’insectes destinés à l’alimentation humaine. La croissance continue de la consommation de viande dans le monde entier, en particulier en Chine ou en Inde, qui se double d’une critique des grands élevages industriels accusés d’accentuer le réchauffement climatique, conduit l’industrie agro-alimentaire à investir massivement dans les alternatives protéinées d’un nouveau genre comme les vers de farine ou la viande artificielle. Des recherches soutenues publiquement par des associations véganes qui voient là une alternative à la souffrance animale. 

Pourtant, leur mise en œuvre est également controversée : une récente enquête de l'INRAE, qui explore les conséquences sur le long-terme d'une consommation de viande in vitro, indique que les bénéfices écologiques seraient assez insignifiants.

Publicité

L'équipe