Attendre ou se réinventer : la culture peut-elle vivre au conditionnel ?

Une audience de plantes pour la performance captée du Uceli Quartet, au Liceu Grand Theatre de Barcelone le 22 juin 2020
Une audience de plantes pour la performance captée du Uceli Quartet, au Liceu Grand Theatre de Barcelone le 22 juin 2020 ©AFP - Lluis Gene
Une audience de plantes pour la performance captée du Uceli Quartet, au Liceu Grand Theatre de Barcelone le 22 juin 2020 ©AFP - Lluis Gene
Une audience de plantes pour la performance captée du Uceli Quartet, au Liceu Grand Theatre de Barcelone le 22 juin 2020 ©AFP - Lluis Gene
Publicité

La non-réouverture des salles de spectacle, musées et cinémas est vécue par beaucoup comme le "coup de grâce" pour un secteur déjà très fragilisé par la crise. La culture reste-t-elle culture sans la présence du public ? Est-il possible de l'atteindre autrement ? À quel prix ?

Avec
  • Elisha Karmitz directeur général du groupe MK2
  • Claire Le Restif Directrice du Centre d'Art Contemporain d'Ivry-sur-Seine, le Crédac, curatrice, commissaire d'expositions
  • Stanislas Nordey Comédien et metteur en scène français, directeur du Théâtre National de Strasbourg (TNS)

Des manifestations se tenaient aujourd’hui dans toute la France pour protester contre le maintien de la fermeture des salles de spectacle, cinémas et musées, tandis qu’une autre protestation doit commencer dans dix minutes devant le théâtre de l’Atelier, à Paris.

Par ailleurs, un ou plusieurs recours doivent être déposés dans les jours prochains contre cette décision gouvernementale.

Publicité

En parallèle, les professionnels de la culture imaginent, chacun dans leur domaine, la manière de vivre et de survivre à cette crise en multipliant les innovations, en mixant le virtuel et le vivant.

Ces dispositifs de crise sont-ils le début d’une transformation durable voire nécessaire de ce secteur ?

L'Invité(e) culture
31 min

Mais le milieu culturel alerte aussi sur l’état de déprime de professions qui ne peuvent se contenter seulement d’être aidé financièrement sans savoir quand il pourra retrouver sa raison d’être: le public.

Pour aller plus loin : 

L'équipe