Tribunal d'Instance de Marseille avant l'audience du procès d'expulsion du bâtiment squatté par 158 mineurs réfugiés, soutenus par les membres du collectif "59 Saint-Just" (Marseille, le 19/09/2019)
Tribunal d'Instance de Marseille avant l'audience du procès d'expulsion du bâtiment squatté par 158 mineurs réfugiés, soutenus par les membres du collectif "59 Saint-Just" (Marseille, le 19/09/2019) ©Maxppp - VALLAURI Nicolas
Tribunal d'Instance de Marseille avant l'audience du procès d'expulsion du bâtiment squatté par 158 mineurs réfugiés, soutenus par les membres du collectif "59 Saint-Just" (Marseille, le 19/09/2019) ©Maxppp - VALLAURI Nicolas
Tribunal d'Instance de Marseille avant l'audience du procès d'expulsion du bâtiment squatté par 158 mineurs réfugiés, soutenus par les membres du collectif "59 Saint-Just" (Marseille, le 19/09/2019) ©Maxppp - VALLAURI Nicolas
Publicité

Le Président a annoncé que l'immigration sera le sujet prioritaire de cette rentrée. La question des mineurs migrants s'est vite posée. Entre expulsions (illégales) des jeunes et augmentation des financements des aides, comment mettre en place des politiques d'accueil justes ? Quel accompagnement ?

Avec
  • Céline Lacôte directrice générale de l’association Adali-Habitat
  • Lydie Déaux Sociologue à l’université de Poitiers, laboratoire Migrinter
  • Sarah Przybyl géographe à l'Université de Poitiers, membre du laboratoire Migrinter
  • Véronique Marchal Directrice générale adjointe du pôle développement des solidarités au conseil départemental des Vosges

Il y a une semaine, l'assemblée des départements de France intervenait dans le débat sur les migrations, en avançant un chiffre: en trois ans, le nombre de mineurs étrangers prise en charge par le département avait quadruplé. 

Le temps du débat se trouve aujourd’hui en direct du festival de géographie de Saint-Dié-des-Vosges, et grâce aux moyens techniques de nos amis de France Bleu Sud Lorraine, nous avons choisi d’y organiser une rencontre autour de la question des mineurs migrants. Avec nous une géographe du laboratoire Migrinter de l’université de Poitiers, Sarah Pzybyl, une sociologue de ce même laboratoire Migrinter, Lydie Déaux, Véronique Marchal, la Directrice générale adjointe du pôle de solidarité au conseil départemental des Vosges, et Céline Lacôte, directrice générale de l’association Adali-Habitat.

Publicité

Pour aller plus loin : 

ASE : le rapport sans nuances de l'Assemblée dénonce les "défaillances structurelles du système", par Jean-Noël Escudié pour Localtis, le 24/07/2019       

" Mineurs étrangers: des élus de terrain désemparés face à des flux croissants", Le Figaro, le 11/08/2019 [Abonnés]

" Mineurs non accompagnés : une aide de 34 millions d'euros répartie entre départements", Le Figaro, le 01/09/2019

" Immigration : Amnesty International demande aux députés d'élever le débat", Le Journal du Dimanche, le 28/09/2019

" France : à Fréjus, la mairie d’extrême-droite souhaite expulser des mineurs non-accompagnés", InfoMigrants, le 03/10/2019

" Se sentant “abandonnés”, les mineurs isolés de Marseille manifestent pour avoir un toit sur la tête", InfoMigrants, le 03/10/2019

" Regard croisé sur les mineurs non accompagnés étrangers : Récits de vie et pratique d’intervention" Solene Cadart-Mariage et Kevin Sardella, 2018

Rapport d'information de la mission d'information sur l'aide sociale à l'enfance, le 03/07/2019

Sur nos invités:

Adali-Habitat, l'association pour le développement de l'habitat, l'accompagnement, le logement et l'insertion, représentée ce soir par sa directrice générale Céline Lacôte

Laboratoire de recherche Migrinter, où sont membres Sarah Przybyl et Lydie Déaux

55 min
21 min
40 min

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production
Hugo Boursier
Collaboration
Thomas Dutter
Réalisation
Marie-Laure Ciboulet
Réalisation
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Production déléguée