Destruction de la statue géante du Mandarom, "le messie cosmoplanétaire", effigie du gourou Gilbert Bourdin, dans "la cité sainte du Mandarom" près de Castellane (le 06/09/2001)
Destruction de la statue géante du Mandarom, "le messie cosmoplanétaire", effigie du gourou Gilbert Bourdin, dans "la cité sainte du Mandarom" près de Castellane (le 06/09/2001) ©AFP - BORIS HORVAT
Destruction de la statue géante du Mandarom, "le messie cosmoplanétaire", effigie du gourou Gilbert Bourdin, dans "la cité sainte du Mandarom" près de Castellane (le 06/09/2001) ©AFP - BORIS HORVAT
Destruction de la statue géante du Mandarom, "le messie cosmoplanétaire", effigie du gourou Gilbert Bourdin, dans "la cité sainte du Mandarom" près de Castellane (le 06/09/2001) ©AFP - BORIS HORVAT
Publicité

La dissolution de la Miviludes témoigne-t-elle d'un désintérêt de l’Etat par rapport aux dérives sectaires ? Quelles différences faire entre la liberté de culture et la dérive sectaire ? Y-a-t-il encore une exception française dans la lutte contre les dérives sectaires ?

Avec
  • Etienne Ollion Chercheur au CNRS, professeur associé à l'Ecole polytechnique
  • Georges Fenech Ancien député Les Républicains du Rhone, ancien président de la Miviludes de 2008 à 2012
  • Marie Drilhon Vice-présidente de l’Union nationale des Associations de défense des familles et individu victimes de sectes (UNADFI)

Réorganisation ou dissolution ...  

En début d’année prochaine la MIVILUDES (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) va rejoindre le ministère de l’intérieur, elle qui depuis toujours était rattachée à Matignon. 

Publicité

Est-ce le signe d’un désintérêt , d’un désengagement de l’Etat comme le redoutent en particulier  les associations ? Ou bien est-ce une façon d’acter certaines évolutions ?

La MIVILUDES n’a plus de président depuis plus d’un an : c'est la lutte contre la radicalisation islamiste qui est, depuis plusieurs années déjà, la priorité des gouvernements.

La France qui s’est longtemps distinguée par une politique qualifiée d’exceptionnelle vis-à-vis des sectes est-elle en train de reculer ? A-t-on nécessairement besoin d’une forte implication de l’Etat sur ce sujet ? 

Sur la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES)

  • « La Miviludes bientôt placardisée ? », Thomas Rabino pour Marianne, le 13/12/2019
  • « Lutte contre les sectes : enquête sur l’inquiétante démobilisation de l’Etat », Etienne Jacob pour Le Figaro, le 08/11/2019
  • « L’Etat veut-il abandonner la lutte contre les dérives sectaires et leurs victimes ? » Communiqué d’une dizaine d’associations de lutte contre les dérives sectaires, le 29/10/2019
  • « La Miviludes n’a plus de président depuis octobre », Bastien Blandin et Ysis Percq pour La Croix, le 27/05/2019

Sur les sectes, en France

  • « La Scientologie s’installe à Saint-Denis, un casse-tête pour les élus locaux », Caroline Piquet pour Le Figaro, le 20/06/2019
  • « Devant les juges, les écoles Steiner se défendent de toute dérive sectaire », Marie-Estelle Pech pour Le Figaro, le 09/07/2019
  • « Scientologie : en France, un mouvement indélogeable », Emmanuel Fansten et Robin d’Angelo pour Libération, le 18/04/2019
  • « Les sectes, moins visibles mais bien présentes », Flore Thomasset pour La Croix le 02/05/2018
  • « La nécessaire réforme de la lutte contre les dérives sectaires », Flore Thomasset pour La Croix, le 08/10/2017

Sur nos invité.e.s

Georges Fenech, ancien député Les Républicains du Rhone, ancien président de la Miviludes de 2008 à 2012

  • « Plus de 500 000 de nos concitoyens sont touchés par le phénoimène sectaire dont 60 à 80 000 enfants », Franceinfo, le 20/11/2019

Etienne Ollion, sociologue, spécialiste de la sociologie politique, chercheur au CNRS, auteur de « Raison d’état : histoire de la lutte contre les sectes en France » (La Découverte, 2017)

  • « Sectes : la fin de l’exception français », AOC, le 21/10/2019
  • « Les sectes, ennemis publics si français », Le Monde, le 03/07/2017

Marie Drilhon, présidente Yvelines de l'Association de Défense des Familles et de l’Individu victimes de sectes (ADFI), membre du bureau de l’Unadfi

  • « Ouverture du premier et gigantesque temple mormon au Chesnay : l'alliance du pouvoir et de l'argent », Marianne, le 10/04/2017

L'équipe

Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Production
Hugo Boursier
Collaboration
Thomas Dutter
Réalisation
Marie-Laure Ciboulet
Réalisation
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration