La Covid-19, comment s'y retrouver ? ©Getty - Britt Erlanson
La Covid-19, comment s'y retrouver ? ©Getty - Britt Erlanson
La Covid-19, comment s'y retrouver ? ©Getty - Britt Erlanson
Publicité
Résumé

L'historien François Hartog et le philosophe italien Roberto Casati réfléchissent ensemble aux désorientations, tant temporelles que spatiales, que nous vivons intimement et collectivement depuis le début de la pandémie.

avec :

François Hartog (Historien, directeur d'études à l'EHESS), Roberto Casati (Philosophe de la perception, chercheur au CNRS, directeur de l'Institut Jean Nicod).

En savoir plus

Puisqu’il nous faut désormais « vivre avec le virus », le Temps du Débat reprend la conversation mondiale ouverte à la veille du confinement. Chaque vendredi, sur le site et à l’antenne, est engagé un dialogue entre des artistes, intellectuels, de France et d’ailleurs, pour nous aider à comprendre ce qui nous arrive.

Depuis le mois de mars, nous nous sommes toutes et tous posé la question de savoir ce qui nous arrivait : brusquement nos projets à un mois, puis nos projets à six mois ont disparu les uns après les autres.
Celles et ceux qui devaient partir en vacances au loin ont dû revoir leurs plans de vol. Et quand les voyages étaient plus proches dans l’espace, ils oscillaient entre un et cent kilomètres avant qu’on nous autorise à élargir le cercle puis, plus récemment, qu’on le restreigne à nouveau.
 

Publicité

Bref, le temps comme l’espace, les coordonnées de nos vies, sont devenus instables sur nos horloges comme sur nos GPS. Comment s’orienter dans ce monde pour lequel la modernité technique avait gommé les blancs de la carte et donné la possibilité pour chacun de nous d’avoir une montre individuelle nous aidant à compter les heures ?

Nous sommes désorientés en nous en parlons ce soir avec l’historien François Hartog et le philosophe Roberto Casati.

Depuis le début du confinement, l'équipe du Temps du débat a rassemblé sur le site de France Culture près de quatre-vingt textes d’écrivains, d’artistes ou d’intellectuels du monde entier qui nous ont donné leur regard sur la crise en cours. Cette saison, cette conversation continue chaque vendredi. Nous vous invitons à lire la contribution de la semaine, signé Roberto Casati : "Ce que nous traversons se traduit en un sentiment : la désorientation".

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Hugo Boursier
Collaboration
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Production déléguée