Comme ici dans l'Illinois, la campagne de vaccination peut mobiliser l'armée.
Comme ici dans l'Illinois, la campagne de vaccination peut mobiliser l'armée. ©AFP - KAMIL KRZACZYNSKI
Comme ici dans l'Illinois, la campagne de vaccination peut mobiliser l'armée. ©AFP - KAMIL KRZACZYNSKI
Comme ici dans l'Illinois, la campagne de vaccination peut mobiliser l'armée. ©AFP - KAMIL KRZACZYNSKI
Publicité

Mobilisée depuis le premier confinement, la rhétorique martiale s'incarne-t-elle concrètement dans la gestion de la pandémie? Face à un ennemi invisible dont la stratégie reste encore méconnue, que peut l'art de la guerre? La crise est-elle en train de redéfinir durablement les missions de l'armée?

Avec
  • Michel Pletschette Épidémiologiste, ancien chef de clinique et directeur d'évaluation des politiques sanitaires
  • Angélique Palle Géographe, chercheuse à l'IRSEM, membre du projet ANR Army

Depuis le début de la pandémie, les métaphores militaires se succèdent pour qualifier ce qui nous arrive. «Nous sommes en guerre » a martelé, martial, le Président français au printemps dernier, n’hésitant pas à s’afficher entouré de militaires à Mulhouse.
Depuis, la stratégie vaccinale est au cœur de nos discours, sans même que nous nous apercevions de la façon dont elle hisse un virus au rang d’ennemi.
Mais, depuis la révolution pasteurienne, nous savons que les virus eux aussi ont des stratégies de survie. Peut-on s’en inspirer ? Comment l’art de la guerre, de Sun Tzu à Clausewitz, nous aide-t-il face a un ennemi sans armes ?

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production
Hugo Boursier
Collaboration
Rémi Baille
Collaboration
Bruno Baradat
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Alexandre Manzanares
Réalisation
Adèle Rosier
Collaboration