Cet événement-monde qui avait l'air d'être homogène il y a encore quelques mois, semble se déliter de semaine en semaine et mettre dos à dos nos quotidiens. ©Getty
Cet événement-monde qui avait l'air d'être homogène il y a encore quelques mois, semble se déliter de semaine en semaine et mettre dos à dos nos quotidiens. ©Getty
Cet événement-monde qui avait l'air d'être homogène il y a encore quelques mois, semble se déliter de semaine en semaine et mettre dos à dos nos quotidiens. ©Getty
Publicité
Résumé

Alors que certains pays amorcent un "retour à la normale", d'autres luttent encore contre les variants du virus. Nos sociétés se divisent-t-elles désormais selon la nouvelle géométrie variable de l'état sanitaire? La pandémie n'avait-elle pourtant pas réaffirmé l'inéluctable interconnexion du monde?

En savoir plus

Tandis que l’Inde connaît une hausse exponentielle des malades touchés par le variant indien, que le Brésil souffre toujours énormément du variant brésilien, que l’Europe se débat avec le variant anglais, d’autres pays semblent lentement sortir de la crise sanitaire, ouvrir les lieux de spectacle, les bars et les restaurants.

Nous sommes apparemment en train de vivre la désynchronisation de tous les pays  touchés par le coronavirus.

Publicité

Pour en débattre, cette conversation mondiale relie Paris à New York et Sao Paulo.
A Sao Paulo, Deisy Ventura, professeure d’éthique à la Faculté de Santé publique de l’Université. Elle dirige un groupe d’experts et d’intellectuels qui accusent le président brésilien Bolsonaro de crime contre l’humanité pour son attitude pendant la crise.

A New York, Stephane Gerson directeur de l’institut des études françaises de New York University historien des émotions, de la mémoire  et des traumatismes. Le magnifique  livre qu’il a écrit à partir du drame qui a conduit à la disparition de son fils de huit ans et du deuil qui a suivi , Disaster Falls, vient d’être traduit en Français chez Alma.

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Hugo Boursier
Collaboration
Rémi Baille
Collaboration
Bruno Baradat
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Adèle Rosier
Collaboration