Les formations privées ont-elles "gagné du terrain" par rapport aux parcours de l'enseignement public  ?
Les formations privées ont-elles "gagné du terrain" par rapport aux parcours de l'enseignement public ?
Les formations privées ont-elles "gagné du terrain" par rapport aux parcours de l'enseignement public  ? ©Getty
Les formations privées ont-elles "gagné du terrain" par rapport aux parcours de l'enseignement public ? ©Getty
Les formations privées ont-elles "gagné du terrain" par rapport aux parcours de l'enseignement public ? ©Getty
Publicité
Résumé

Alors que nous entrons dans la dernière phase de Parcoursup, observe-t-on une préférence nouvelle des futurs étudiants pour les écoles privées ? Comment expliquer cette redéfinition du paysage de l'enseignement supérieur ? L'université est-elle appelée à revoir son modèle ?

avec :

Hugo Harari-Kermadec (Economiste, maître de conférences à l'Ecole Paris Saclay), Olivia Chambard (docteure en science sociales de l’EHESS, chercheuse affiliée au CNAM et enseignante à Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Anil Bernard-Dende (Directeur adjoint de Kedge Business School).

En savoir plus

Les premiers choix pour Parcoursup et donc pour les études post-Bac ont commencé à être validés en fin de semaine dernière et vont s’étaler jusqu’à la mi-juillet. 

Hormis une hausse conséquente des demandes pour les classes préparatoires, qui ont, contrairement aux universités, continué l’enseignement en présentiel pendant la crise sanitaire, la tendance vieille de plusieurs années en faveur de l’enseignement supérieur privé ne se dément pas. 

Publicité

Les frais de scolarité y sont pourtant sans commune mesure avec ceux des formations publiques. Comment peut-on expliquer ce type de choix pour les étudiants et pour leurs familles ?

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Hugo Boursier
Collaboration
Rémi Baille
Collaboration
Bruno Baradat
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Adèle Rosier
Collaboration