Un passeport vaccinal pour accéder aux lieux culturels ? La cathédrale de Salisbury, en attendant, devient centre de vaccination.
Un passeport vaccinal pour accéder aux lieux culturels ? La cathédrale de Salisbury, en attendant, devient centre de vaccination.
Un passeport vaccinal pour accéder aux lieux culturels ? La cathédrale de Salisbury, en attendant, devient centre de vaccination. ©AFP - JUSTIN TALLIS
Un passeport vaccinal pour accéder aux lieux culturels ? La cathédrale de Salisbury, en attendant, devient centre de vaccination. ©AFP - JUSTIN TALLIS
Un passeport vaccinal pour accéder aux lieux culturels ? La cathédrale de Salisbury, en attendant, devient centre de vaccination. ©AFP - JUSTIN TALLIS
Publicité
Résumé

Alors que les campagnes de vaccination progressent lentement en Europe, les secteurs les plus touchés par la crise espèrent profiter de ce dispositif qui permettrait aux hôtels, aux agences de voyage ou aux restaurants d'accueillir les personnes vaccinées. Mais pour quels contreparties éthiques ?

avec :

Nicolas Hervieu (Juriste en droit public et droit européen des droits de l’homme, doctorant au Centre de recherche et d'études sur les droits fondamentaux (CREDOF) à l’université de Paris Ouest Nanterre.).

En savoir plus

Les dirigeants européens sont en ce moment même en train de discuter en sommet virtuel d’un sujet qui, depuis l’émergence des variants, contrarie leurs efforts d’action commune face au virus : le passeport vaccinal. 

Certains pays de l’UE comme la Grèce voudraient en effet mettre en place ce passeport qui certifierait que les touristes entrant sur son territoire sont bien vaccinés. Mais d’autres, comme l’Allemagne et la France, considèrent que ce projet est prématuré quand seulement 2% des Européens ont reçu les deux doses requises.

Publicité

Mais les professionnels du tourisme, en Grèce, en Espagne et en France également, poussent leurs gouvernements à accélérer la mise en place de telles mesures, pour permettre l’accès des personnes vaccinées à leur territoire - et pourquoi pas aux bars, restaurants, spectacles et hôtels, au risque de créer ce que le professeur d’éthique médicale Emmanuel Hirsch a qualifié dans une récente tribune de Libération « des apatrides de la communauté sanitaire internationale ».

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Hugo Boursier
Collaboration
Rémi Baille
Collaboration
Bruno Baradat
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Adèle Rosier
Collaboration