États-Unis : le cadre démocratique peut-il tenir ?

Time Square, à New York, le 3 novembre au soir.
Time Square, à New York, le 3 novembre au soir.  ©AFP - Timothy A. CLARY
Time Square, à New York, le 3 novembre au soir. ©AFP - Timothy A. CLARY
Time Square, à New York, le 3 novembre au soir. ©AFP - Timothy A. CLARY
Publicité

Alors que l'issue du scrutin présidentiel est encore incertaine, le président Trump a annoncé sa victoire. En accusant le camp démocrate de fraude et en promettant de saisir la Cour Suprême, il continue de bousculer les institutions démocratiques américaines. Jusqu'à définitivement les abimer ?

Avec
  • Frédéric Heurtebize Maître de conférences en histoire et civilisation américaines à l’université Paris Nanterre, membre du comité de rédaction de la revue Politique américaine
  • Norman Ajari Philosophe, professeur à l’université Villanova de Philadelphie
  • Marion Douzou Maîtresse de conférences en civilisation américaine à l'Université Lumière Lyon-2

Si les résultats définitifs du vote aux élections americaines ne sont pas encore connus,  la situation est pour l'instant bien plus balancée que ne le laissaient entendre les derniers sondages.

Bien des menaces - à moins que ce ne soit que des rodomontades - ont été lancées, encore ce matin, par le président sortant quant à la sincérité du scrutin et à la présence possible de fraudes.

Publicité

Des propos qui s’ajoutent à un grand nombre d’analyses, de livres et d’articles évoquant des États-Unis divisés quand ils ne prédisent pas, pour les plus pessimistes, une nouvelle guerre civile.

Mais en quoi cette élection ci met-elle en tension la démocratie américaine, ses institutions fondatrices et sa stabilité ?

Pour aller plus loin : 

L'équipe