Manifestation du personnel hospitalier. Après les grèves des urgentistes, le mouvement s'est étendu aux hôpitaux publics en général(Paris, le 29/10/2019)
Manifestation du personnel hospitalier. Après les grèves des urgentistes, le mouvement s'est étendu aux hôpitaux publics en général(Paris, le 29/10/2019) ©Maxppp - Julien Mattia
Manifestation du personnel hospitalier. Après les grèves des urgentistes, le mouvement s'est étendu aux hôpitaux publics en général(Paris, le 29/10/2019) ©Maxppp - Julien Mattia
Manifestation du personnel hospitalier. Après les grèves des urgentistes, le mouvement s'est étendu aux hôpitaux publics en général(Paris, le 29/10/2019) ©Maxppp - Julien Mattia
Publicité

Les urgentistes, en grève depuis le printemps, ont été rejoints aujourd'hui par le corps hospitalier dans son ensemble. Cette crise de l'hôpital public est-elle caractéristique d'une crise des services publics dans leur ensemble ? Pompiers, policiers, infirmiers : mêmes souffrances, mêmes combats ?

Avec
  • Emmanuel Hirsch Professeur d'éthique médicale à la faculté de médecine de l'université Paris-Saclay
  • David Grabli Neurologue, membre collectif Inter-hôpitaux
  • Déborah Ridel doctorante en sociologie de la santé à l’Université de Lille
  • Angèle Malâtre-Lansac directrice déléguée à la Santé de l'Institut Montaigne

Cet automne est marqué par de nombreuses manifestations liées au sort des services publics dans notre pays. Cheminots et salariés de la RATP ont fait grève. Policiers et pompiers ont défilé pour voir reconnaître les difficultés de leur métier et demander la revalorisation de leur salaire. Enseignantes et enseignants ont été bouleversé par le suicide d’une directrice d’école Christine Renon. Mais le plus impressionnant est encore la prolongation de la mobilisation à l’hôpital public, alors même que les services d’urgence sont en grève depuis le printemps dernier.

Une mobilisation qui ne faiblit pas et a même cru depuis son élargissement, le mois dernier, à tous les métiers de l’hôpital public. Un mouvement qui semble être soutenu par l’opinion publique et oblige le gouvernement à prendre des mesures spécifiques.

Publicité

Pour aller plus loin :

Retour sur les questions budgétaires et le plan Buzyn

Sur la crise hospitalière

Sur les services publics 

David Grabli, Neurologue dans le département de neurologie à la Pitié-Salpétrière, professeur de neurologie à Sorbonne Université, membre du collectif Inter-Hôpitaux.

  • Site du collectif, avec leurs communiqués

Déborah Ridel, Doctorante à l’Université de Lille, rédige actuellement sa thèse "Violence et santé : analyse des sources de conflits dans les services d'urgences hospitalier"

Emmanuel Hirsh, Professeur d’éthique médicale à la faculté de médecine de l’université Paris-Sud, directeur de l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France. Il vient de publier «La lutte, la révolte et l’espérance: témoigner jusqu’au bout de la vie» (Éditions du Cerf, 2019).

Angèle Malâtre-Lansac, Directrice déléguée à la Santé de l’Institut Montaigne

  • Site de l'Institut

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production
Hugo Boursier
Collaboration
Thomas Dutter
Réalisation
Marie-Laure Ciboulet
Réalisation
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Production déléguée