Un jeune agriculteur en formation dans une exploitation laitière
Un jeune agriculteur en formation dans une exploitation laitière
Un jeune agriculteur en formation dans une exploitation laitière ©AFP - PHILIPPE HUGUEN
Un jeune agriculteur en formation dans une exploitation laitière ©AFP - PHILIPPE HUGUEN
Un jeune agriculteur en formation dans une exploitation laitière ©AFP - PHILIPPE HUGUEN
Publicité
Résumé

Alors que le monde agricole connait des mutations grandissantes -évolutions techniques, respect de l’environnement et du bien-être animal, évolutions des pratiques de consommation...-, comment les formations intègrent-elles ces évolutions et les attentes sociétales dans leurs programmes éducatifs ?

avec :

Cédric Avril (directeur du Campus Bougainville à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne)), Charlotte Kerglonou-Mellier (éleveuse de vaches laitières, à La-Roche-aux-Fées (35), porte-parole de la Confédération paysanne d'Ille-et-Vilaine), Philippe Vinçon (Directeur général de l'enseignement et de la recherche (DGER) au ministère de l'Agriculture), Loïc Quellec (éleveur de vaches allaitantes, vice-président des Jeunes agriculteurs).

En savoir plus

En ces temps de débat sur le changement climatique et de multiplication des types d’exploitation, de l’intensif au bio en passant par l’agriculture raisonnée, le temps du débat s’interroge ce soir, en direct du salon de l’agriculture de Paris, sur l’adaptation des formations pour les agriculteurs et agricultrices de demain. 

Pourquoi se lancer, quand on a moins de vingt ans, dans un métier en mutation profonde ?

Publicité

Comment la formation initiale, mais aussi celle qui accompagne les reconversions, préparent-elles aux incertitudes de l’avenir et aux multiples choix possibles ?

Pour parler du contenu de la formation aujourd'hui, il n'y a plus que cinq personnes qui ont le droit de vote, et la Confédération paysanne est absente. [...] Le Medef et la FNSEA ont droit de vote, mais pas les autres syndicats.  
Charlotte Kerglonou-Mellier

En savoir plus : A l'école des mutations agricoles

L'agro-écologie c'est une façon de faire qui permet aux agriculteurs d'employer des techniques qui sont plus vertueuses vis-à-vis de l'environnement. Cela suppose de bien connaitre la nature des sols mais aussi les espèces qui peuplent nos campagnes. Il faut donc avoir un niveau en science, en biologie et écologie assez important.      
Cédric Avril 

En savoir plus : Jeunes agriculteurs : L’installation

L'agriculture est un secteur, notamment après la seconde guerre mondiale, qui a le plus évolué, où les mutations ont été les plus grandes jusqu'au jour d'aujourd'hui. Cela va encore changer, c'est certain, mais personne n'est capable de prédire l'avenir. Et moi ou n'importe qui ne peut dire ce que sera l'agriculture de demain. On sait aujourd'hui d'où on vient, on sait où on en est. On a quand même des tendances qui se dessinent, notamment au travers du changement climatique et du changement des attentes sociétales.    
Loïc Quellec

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Hugo Boursier
Collaboration
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Chloë Cambreling
Production déléguée