Des brises-lames à Oye-Plage, d'où des réfugiés tentent parfois de rejoindre l'Angleterre à bord de petits bateaux. Depuis l'annonce du Brexit, le nombre de passage a augmenté. (Oye-Plage, 01/08/2019) ©Getty - Christopher Furlong
Des brises-lames à Oye-Plage, d'où des réfugiés tentent parfois de rejoindre l'Angleterre à bord de petits bateaux. Depuis l'annonce du Brexit, le nombre de passage a augmenté. (Oye-Plage, 01/08/2019) ©Getty - Christopher Furlong
Des brises-lames à Oye-Plage, d'où des réfugiés tentent parfois de rejoindre l'Angleterre à bord de petits bateaux. Depuis l'annonce du Brexit, le nombre de passage a augmenté. (Oye-Plage, 01/08/2019) ©Getty - Christopher Furlong
Publicité
Résumé

La Manche, longue seulement de 30km, sépare la France de l’Angleterre. L’annonce du Brexit donne corps à cette notion de frontière, à la fois naturelle et artificielle, et interroge sur les conséquences économiques, politiques et sociales de la sortie du Royaume-Uni de l’Europe.

avec :

Fabrice Bensimon (Professeur d’histoire et de civilisation britanniques à l'université Paris-Sorbonne, membre du Centre d’Histoire du XIXe siècle (Paris 1- Paris 4)), Sophie Djigo (Philosophe et militante, fondatrice du collectif MIGRACTION 59), Thierry Drilhon (Président de la chambre de commerce franco-britannique), Catherine Mathieu (économiste à l’OFCE, spécialiste du Royaume-Uni).

En savoir plus

À l’ordre du jour ce soir : la Manche doit-elle redevenir une frontière?

Il y a 20 ans jour pour jour ouvrait le camp de Sangatte, près de Calais. Aujourd’hui le port de Calais et celui de Dunkerque accueillaient une expérimentation grandeur nature d’un trafic trans-manche à l’heure du Brexit sans accord.

Publicité

Ces deux faits d’actualité, à 20 ans d’intervalle, nous ont donné envie de nous interroger sur cette mer qui sépare les îles britanniques du continent. Un lieu qui a, au fil des siècles, été tout autant un obstacle qu’un pont entre deux rives.

La Manche va-t-elle redevenir une frontière? 

C’est la question que nous allons poser ce soir à nos quatre invités. Une philosophe de terrain, Sophie Djigo, un historien, Fabrice bensimon, le président de la chambre de commerce franco-britannique, Thierry Drillon ainsi qu’une économiste, Catherine Mathieu

Pour aller plus loin :

- "La Manche : petite mer, grands enjeux", Le Dessous des cartes, ARTE [Disponible jusqu'au 07/11/2019]

- "Exit Britain… bonjour tristesse", The Conversation, le 16/01/2019 

Sur la notion de frontière : "L’expérience des frontières : désidentification et subjectivation", Article d'Etienne Tassin pour Implications Philosophiques, publié le 11/06/2018

Sur les conséquences du Brexit :

- « Pour les ports de la Manche, l’absence d’accord serait redoutable », Le Monde, le 12/10/2018 [Abonnés]

- Pour les pêcheurs de Boulogne, «ce serait diviser la Manche par deux», Libération, le 05/02/2019

- "Des risques de pénuries au Royaume-Uni en cas de Brexit sans accord", France 24, le 12/09/2019

- "Entreprises, touristes ou expatriés français : voici ce qu'un Brexit sans accord changerait à votre quotidien", France Info, le 23/01/2019

- "Pour se préparer au Brexit, « répétition générale » à Calais pendant un mois pour le transit des camions", Ouest France, le 30/08/2019

58 min
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Hugo Boursier
Collaboration
Thomas Dutter
Réalisation
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Chloë Cambreling
Production déléguée