La référence au slogan de Mai 68 "métro, boulot, dodo" lors d'une manifestation contre la réforme des retraites, interroge sur le sens du travail (Nantes, 24/01/20)
La référence au slogan de Mai 68 "métro, boulot, dodo" lors d'une manifestation contre la réforme des retraites, interroge sur le sens du travail (Nantes, 24/01/20)
La référence au slogan de Mai 68 "métro, boulot, dodo" lors d'une manifestation contre la réforme des retraites, interroge sur le sens du travail (Nantes, 24/01/20) ©AFP - LOIC VENANCE
La référence au slogan de Mai 68 "métro, boulot, dodo" lors d'une manifestation contre la réforme des retraites, interroge sur le sens du travail (Nantes, 24/01/20) ©AFP - LOIC VENANCE
La référence au slogan de Mai 68 "métro, boulot, dodo" lors d'une manifestation contre la réforme des retraites, interroge sur le sens du travail (Nantes, 24/01/20) ©AFP - LOIC VENANCE
Publicité
Résumé

L’horizon de la retraite constitue-t-il toujours une forme de reconnaissance du travail accompli ? Quelles valeurs attache-t-on au travail aujourd’hui ? Quel sens lui donner et comment interpréter la crise de sens qu'il connait à la lumière de la contestation contre le nouveau système de retraites?

avec :

Arnaud Mias (professeur des universités en sociologie à l’Université Paris-Dauphine, chercheur à l’Institut de recherches interdisciplinaire en sciences sociales (Irisso)), Valérie Labatut (Secrétaire nationale de la CGT-TEFP), Jacques Maire (député LREM).

En savoir plus

A l'ordre du jour ce soir, les retraites : la réforme donne-t-elle du sens au travail ? Avec notre partenaire La Croix et Béatrice Bouniol.

Nous allons ce soir nous demander ce que le débat et les manifestations autour de la réforme des retraites nous disent des relations que nous établissons entre notre temps de travail et notre temps futur de retraite.

Publicité

La retraite: entre quête de sens et récompense du travail bien fait 

Alors que le député LREM Jacques Maire estime que "la retraite est une deuxième vie" dont le sens ne repose pas seulement sur la récompense du travail bien fait mais aussi sur "la capacité à bien vivre", la secrétaire nationale de la CGT-TEFP, Valérie Labatut, estime que, pour les personnes ayant eu des conditions de travail difficiles, "la retraite apparaît comme une juste compensation__, mais il ne faut pas que le pacte de départ soit trahie en route."

La soutenabilité dans le travail 

Le sociologue Arnaud Mias interroge la capacité à tenir au-delà de 60 ans, de 62 ans jusqu'à 64 ans, et convoque la notion de "lassitude" pour expliquer l’absentéisme et la perte de motivation sur le long cours. 

On ne peut pas parler de l'attrait du travail et de la retraite sans évoquer la situation des travailleurs qui n'arriveront jamais à l'âge de la retraite parce qu'ils sont morts avant, morts de maladie professionnelle, morts d'accident du travail. Je pense qu’il faut garder à l’esprit qu’aujourd’hui, le travail tue, le travail ampute, le travail blesse.            
Valérie Labatut

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Hugo Boursier
Collaboration
Thomas Dutter
Réalisation
Rémi Baille
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Chloë Cambreling
Production déléguée